Comment choisir son assurance pour se protéger contre les loyers impayés  ?

drGérard DerayCofondateur du siteGerancecenter.comLe principe de cette assurance est simple : en échange d'une cotisation annuelle, d'environ 2,5 % à 3 % des loyers (charges comprises), vous êtes couvert contre les différentes défaillances du locataire.Avant tout, vérifiez que le contrat couvre bien les quatre points suivants : le remboursement des loyers et des charges, bien sûr, mais aussi la dégradation immobilière, les frais de recouvrement des loyers impayés et la protection juridique. 36 mois de loyers, sinon rienDans leurs conditions générales de vente, tous les assureurs fixent aussi des conditions et des limites plus ou moins contraignantes. Par exemple, ne souscrivez pas si les plafonds à la fois de montant et de durée sont inférieurs à trente-six mois de loyers. Concernant les détériorations, un plafond de l'équivalent de six mois de loyers est un minimum et les délais de remboursement ne doivent pas excéder quatre mois. Mais il existe de nombreuses autres restrictions : franchises plus ou moins élevées, délai de carence d'un à trois mois pendant lequel l'assurance n'intervient pas, refus de prendre en charge les préavis de départ non respectés? Attention également aux « frais de dossier » parfois facturés, qui ne doivent pas dépasser 20 euros.Une fois ce premier écrémage réalisé, privilégiez le contrat qui demandera le moins de pièces justificatives. En cas de dégradation immobilière, doit-on fournir des factures justificatives de travaux avant l'entrée dans les lieux, ou bien une comparaison contradictoire des états des lieux d'entrée et de sortie suffit-elle ? Le dossier locataire (obligatoire pour souscrire une assurance de ce type) est-il réduit au strict minimum, à savoir une pièce d'identité, les trois derniers bulletins de salaire, un RIB, un contrat de travail et le dernier avis d'imposition ? n« Vérifiez bien que le contrat souscrit couvre les dégradations immobilières. »

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.