Bruxelles planche sur l'approvisionnement

Face au cycle haussier des matières premières et à la nécessité de sécuriser l'approvisionnement physique des industriels européens, la Commission européenne publie régulièrement des recommandations sur le sujet. En début de mois, elle a produit son dernier rapport sur le sujet, après en avoir retardé d'une semaine la publication en raison d'une critique acerbe de Nicolas Sarkozy, qui a mis en bonne place de l'agenda du G20 qu'il préside, la lutte contre la spéculation sur les marchés des « commodities ».Au-delà de la polémique, le rapport suggère d'intéressantes pistes, en rappelant que, « au-delà des évolutions liées à la volatilité des prix et à l'interaction entre les marchés physiques et financiers de produits de base, la question de l'approvisionnement physique en matières premières reste essentielle ». En 2008, la Commission avait déjà lancé une « initiative matières premières » reposant sur trois piliers : garantir des conditions équitables pour l'accès aux ressources dans les pays tiers, favoriser un approvisionnement durable auprès de sources européennes et dynamiser l'efficacité de ces ressources, et promouvoir le recyclage.Pratiques respectueusesPar ailleurs, la Commission a listé 14 matières premières « essentielles », des métaux rares ou précieux où un risque de pénurie existe dans les dix prochaines années. Ce sont par exemple le cobalt, l'antimoine, l'indium ou encore le magnésium, qui rentrent dans la composition d'alliages stratégiques pour nombre d'industries de pointe.Outre des pratiques commerciales transparentes, la Commission souligne la nécessité de développer une politique de connaissances et d'innovation pour mettre au point des produits de substitution pour l'industrie manufacturière. L'initiative européenne défend aussi une exploitation durable des ressources par des pratiques respectueuses de l'environnement et un développement du recyclage.Pour Bruxelles, les marchés physiques des matières premières peuvent devenir plus efficients par des mesures autres que la seule régulation par les prix. R. Ju.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.