Coup Double dans le XVIIe

 |   |  391  mots
la table du managerL'axe Wagram-Péreire regorge déjà d'une liste impressionnante de ces fameux «Néobistrots», ces bistrots qui ont de l'ambition, et montent leur cuisine sur la pointe des pieds pour fricoter avec le gastro.évidemment, au prix du mètre carré, ils ne sont pas dans les grandes artères avec voituriers mais plutôt dans les petites rues planquées du quartier et ce n'est pas non plus dans la déco qu'ils ont le plus investi.Après les excellents Goupil, Entredgeu, Accolade et Petit Champerret , tous à quelques pâtés de maison les uns des autres, voici les deux petits nouveaux de l'année qui, après plusieurs expériences chacun, méritent un détour immédiat pour le manager de proximité : troisième déjeuner à La Fourchette du Printemps ? parangon de la table antifrime, mi-bobo mi-no logo  ? et une interrogation : qu'allons nous déjeuner ? Le pitch est simple : 3 entrées, 3 plats, 3 desserts. Pour notre troisième passage, il ne nous restait donc qu'une seule option... Fort heureusement la carte venait de changer ! Notre tiercé gagnant : tête de veau sauce ravigote, mignon de porc à la graine de moutarde, tarte crémeuse au chocolat. Bon, beau, précis. Un éloge de la simplicité, de la frugalité comme viatique. Le DAF appréciera : 26 euros pour ce déjeuner parfait, gentillesse et sourire compris.Les Grandes Bouches ont ouvert au printemps et ont eu largement le temps de roder leur cuisine terroir teintée d'exotisme sudiste comme cette pastilla de confit d'oie amandes et menthe et surtout le clin d'oeil à Thiou avec ce « canard qui pleure » pak choy et riz gluant. La carte change vite avec également chaque jour la saucissothèque et le menu du marché (23 et 28 euros) préparé soit par Caroline soit par Gauthier qui se relaient au piano après une reconversion plus que réussie. Le reste est joyeux (Le Saint-Pierre qui fait l'andouille), copieux (la côte de cochon basque de 600?g) et arrosé avec les vins malins des vignerons en vogue (Lapierre, Cuilleron, etc.). On a l'impression d'être passé déjeuner ou dîner chez des amis.Sébastien Danet et éric Mathasebastiendanet@free.fr, ericmatha@yahoo.com Les Grandes Bouches, 78, rue de Lévis, 75017 Paris. Tél. : 01.43.80.40.36. La Fourchette du Printemps, 30, rue du Printemps, 75017 Paris. Tél. : 01.42.27.26.97.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :