Parfum de guerre froide entre Moscou et Washington

États-Unis-Russie, la fin de l'embellie ? Au lendemain de la révélation de l'arrestation par les autorités américaines de dix personnes suspectées d'espionnage « à long terme » au profit de la Russie, les relations entre les deux puissances, qui se sont franchement réchauffées depuis la visite du président Dmitri Medvedev à Washington le 24 juin, pourraient connaître à nouveau un coup de froid. Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères fustige l'attitude des autorités américaines. « Nous ne comprenons pas les causes qui ont poussé le ministère américain de la Justice à faire des déclarations publiques dans l'esprit des ?histoires d'espions' du temps de la Guerre froide ».De nationalités diverses, les dix espions présumés -dont cinq ont comparu lundi devant un tribunal fédéral à New York- auraient été formés par le SVR (Service de renseignement extérieur), héritier du KGB, pour infiltrer les cercles proches du gouvernement américain. La plainte déposée par le FBI évoque un bon vieux roman d'espionnage : messages codés, faux passeports, rencontres furtives dans des gares ou des parcs... « Infondé » et « malveillant », rétorque la diplomatie russe, qui somme Washington de s'expliquer. Intérêts convergentsPour Thomas Gomart, directeur du Centre Russie/NEI à l'Institut français des relations internationales (IFRI), l'arrivée de cette crise dans un contexte de réchauffement n'est pas anodin. « Le timing est intéressant car il montre que le spectre de la guerre froide n'a pas disparu  ». Néanmoins, si un refroidissement paraît « inévitable » à court terme, la crise ne devrait pas remettre en cause les relations à long terme. « Les États-Unis et la Russie ont des intérêts convergents, plus forts que cette crise », analyse Thomas Gomart. Sylvain Rolland

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.