Gestion, budget : des logiciels en plein boom

 |   |  270  mots
« La crise aidant, beaucoup d'entreprises se sont rendu compte qu'Excel ne permettait pas une grande réactivité en termes d'analyse et de contrôle du budget », observe Bruno Dehoucq, chargé de mission auprès des directions financières pour l'intégrateur Keyrus. Aujourd'hui, un grand nombre d'entre elles s'orientent donc vers des solutions pour la consolidation de gestion, l'élaboration budgétaire, les processus métiers, l'analyse des coûts et le reporting financier. « La croissance sur ce marché est d'environ 20 % car les entreprises saisissent bien l'opportunité de tels outils. D'autant que le coût des licences a baissé, avec une fourchette de prix comprise entre 50.000 et 200.000 euros », précise Radu Ispas, directeur des opérations chez Keyrus. « La plupart des comptes entre 500 millions et 1 milliard d'euros s'orientent, quant à eux, vers une solution progicialisée », précise Bruno Dehoucq.Reste que la mise en oeuvre de ces outils, nécessairement plus contraignants qu'Excel, implique une réflexion sur les modes de fonctionnement et sur le niveau de détail souhaité dans la construction du budget. Mais aussi et surtout l'adhésion des utilisateurs. Sans un important travail en termes de conduite du changement, les bénéfices attendus risquent en effet de ne pas être au rendez-vous. « Mieux vaut que l'entreprise qui adopte la solution se charge elle-même de la formation des utilisateurs, afin de montrer que l'outil a bien été appréhendé par les top managers et n'est pas ?imposé? par des personnes extérieures », conseille ainsi Bruno Dehoucq. Ce qui n'empêche pas l'intégrateur de guider ensuite l'entreprise dans l'évolution de sa solution. M. B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :