Lewis Hamilton profite du fiasco Red Bull

 |   |  164  mots
L'entente cordiale entre Mark Webber et Sebastian Vettel a sans doute pris fin ce dimanche en Turquie. En route pour un deuxième doublé consécutif, quinze jours après Monaco, les deux pilotes de l'écurie Red Bull ont tout gâché en s'accrochant au 41e tour d'un Grand Prix monotone jusque là. « Quand Sebastian a essayé de me doubler, je pensais avoir l'avantage. On s'est retrouvé côte à côte. Il a tourné un peu rapidement et on s'est touché. C'est stupide mais ça peut arriver », décrit Mark Webber. Résultat : un abandon pour Vettel et une troisième place pour Webber, qui lui permet tout de même de rester leader du championnat. L'infortune de l'équipe autrichienne profite à McLaren, qui signe un doublé inespéré et s'empare des commandes du classement des constructeurs pour un petit point. Après avoir vu Jenson Button s'imposer à Melbourne et Shanghai, Lewis Hamilton enlève à Istanbul sa première victoire de la saison.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :