Quand De Gaulle sillonnait la France

 |   |  221  mots
DR
DR
A l'approche de l'anniversaire de la mort du général, un album richement illustré retrace les déplacements du général dans la France profonde, un exercice qu'il aimait tout particulièrement.

A l'heure où les hommes politiques sont souvent décriés, il est bon de feuilleter le bel album de Jacques Boissay sur les multiples déplacements en province de "l'homme du 18 juin" quand il était président de la république. Ancien photographe de presse, l'auteur y dévoile de nombreux clichés (en noir et blanc) méconnus ou oubliés du "général", où l'on découvre un réel lien entre un peuple et son chef. Pour autant, tout n'était pas rose à l'époque - Algérie oblige ! -, en témoigne la présence vigilante aux côtés du chef de l'Etat de ses fidèles gardes du corps, eux qui avaient prêté "serment de donner leur vie pour le général qu'ils surnomment affectueusement "Pépère"".

Ce beau livre est enrichi d'une préface de Jean Mauriac, fils de François et ancien correspondant de l'AFP auprès du président Charles De Gaulle, et de textes bien sentis de Jean-Louis Lemarchand, collaborateur de latribune.fr, qui remettent les photographies de Jacques Boissay dans leur contexte.

Une bonne idée de cadeau pour les fêtes, pour les inconditionnels du "général" comme pour ses contempteurs.

De Gaulle en campagne, de Jacques Boissay, 190 pages, Editions du Cherche-Midi, 32 euros.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2011 à 18:54 :
quand on parle de bain de foule,il faut se plonger dans le livre de boissay. et pour se souvenir aussi de france soir et de ces photographies qui signées par boissay et ses confrères faisaient vivre avec 7 éditions par jour le plus grand quotidien de France: 2,4 millions d'exemplaires lors de la mort du général.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :