La parabole Aufeminin

 |   |  349  mots
Par Jean-Baptiste Jacquin, rédacteur en chef à La Tribune.

L'histoire du site Aufeminin.com est un peu comme une parabole. Une belle histoire qui permet d'amener une belle leçon. Ce site Internet, créé il y a dix ans par Anne-Sophie Pastel, a été une véritable "success story". Une femme entrepreneur française avait créé ce site communautaire, bien avant que les MySpace et autre Facebook n'apparaissent. Jeune femme de bonne famille, surdiplômée (elle a fait l'X et les Ponts et Chaussées), elle crée un site Internet pour les jeunes mamans, parce qu'elle se découvre, au moment de la naissance de sa fille, en manque d'échange de conseils et d'expériences.

Aufeminin.com deviendra rapidement bénéficiaire et survivra à l'éclatement de la bulle Internet, car il y avait un vrai modèle économique. Le site, en grande partie autoalimenté par les forums d'internautes, voit son audience et ses recettes publicitaires exploser, mais pas ses coûts. Le succès était tel que tous les médias concurrents regardaient leurs pieds. "Elle", formidable marque de la presse féminine, n'existait pas sur Internet et semblait n'avoir qu'une alternative : acheter Aufeminin ou renoncer à jamais à percer sur la Toile.

Et puis le groupe Lagardère, propriétaire d'"Elle", est sorti de sa torpeur, tentant par tous les moyens de rattraper son retard. En dehors de rachats onéreux, dont Doctissimo qui fait désormais jeu égal avec Aufeminin, le groupe a mis le paquet sur Elle.fr. Aufeminin.com, qui au même moment était déstabilisé par le départ de ses fondateurs, reste aujourd'hui loin devant Elle.fr. Mais il est tombé de son piédestal. Surtout, Internet redonne de la valeur aux contenus produits par les médias. Les annonceurs achètent aujourd'hui plus cher l'internaute d'Elle.fr que celui d'Aufeminin.com.

Morale de l'histoire : les retardataires sur Internet ne sont pas exclus à vie. TF1, qui était raillé sur ce point, est d'ailleurs en train d'opérer un retournement spectaculaire. Sur la Toile plus qu'ailleurs, il ne suffit pas d'avoir été précurseur pour rester en tête.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Concernant TF1, vu la piètre qualité des programmes de cette chaîne, j'éspère bien qu'elle va couler, dos au mur...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :