Lettre ouverte à Christine Lagarde

 |   |  669  mots
DR
DR
Par Jean-François Roubaud, président de la CGPME.

Bravo et merci ! Madame le ministre, au nom de la CGPME, des entreprises petites, moyennes, de taille intermédiaire et de leurs collaborateurs, je veux vous dire bravo et merci.

Bravo pour votre magnifique parcours en tant que candidate à Ia tête du prestigieux Fonds monétaire international. En quelques semaines à peine, vous avez convaincu les Etats de la planète que vous étiez la personnalité la plus capable de mener à bien une mission difficile. Votre talent personnel, votre expérience internationale et votre habileté ont fait le reste, au point que vous avez fait oublier votre nationalité qui, au départ, pouvait apparaître comme un handicap dans un contexte délicat.

Nous, les PME françaises, sommes fières de vous voir prendre la tête du FMI. Nous tenons à vous le dire, même si ce n'est pas sans un pincement au coeur que nous vous voyons partir mettre de l'ordre dans les affaires financières du monde.

La sphère financière et la sphère de l'économie réelle sont bien trop éloignées l'une de l'autre, et les entreprises, pendant la crise, ont souffert durement de cet écart qui n'a jamais cessé de se creuser. C'est la finance qui a provoqué la crise et ce sont les entreprises et leurs salariés qui ont trinqué.

Plus jamais ça ! auraient envie de dire les entrepreneurs. Je suis convaincu que vos éminentes responsabilités contribueront à rapprocher ces deux univers.

Je le sais d'autant plus que vous avez été vous-même, chef d'entreprise. Cela explique pourquoi les entreprises, leurs défis, leur croissance, leur compétitivité sont toujours restés au coeur de vos priorités et de votre action, lorsque vous étiez ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie.

Vous le savez aussi bien que nous, être entrepreneur c'est réaliser une passion ; une passion faite de grandeur et de servitudes. Je peux ici témoigner, lors des multiples entretiens que nous avons eus, combien vous êtes toujours restée à l'écoute et compreniez les contraintes de l'entreprise et les réalités de l'économie de terrain. De cela aussi, nous voulons vous dire merci. Ces réalités, vous ne les oublierez pas à Washington, j'en suis sûr.

Vous avez fait beaucoup pour les PME : elles vous en sont reconnaissantes. Même si nous n'avons pas été d'accord sur tout et que nous avons encore des différences d'appréciation parfois importantes sur certains sujets. Mais lorsqu'on fait le bilan, il est clair que la balance penche vraiment du bon côté.

Merci aussi, avec le Président de la République et le Premier Ministre, d'avoir rayé du paysage fiscal l'impôt stupide qu'était la taxe professionnelle, d'avoir supprimé l'impôt forfaitaire d'activité, d'avoir amplifié le crédit impôt-recherche ; d'avoir accru les moyens publics en faveur de l'innovation.

Merci, au plus fort de la crise financière, d'avoir été aussi réactive avec le plan de soutien, puis de relance de l'économie en permettant que soient soutenues nos trésoreries. Des milliers d'entreprises ont été sauvées de la faillite et, avec elles, tout leur écosystème ; des dizaines de milliers d'emplois ont ainsi été préservés.

Et maintenant que la relance de l'activité se confirme jour après jour, merci de nous avoir donné les moyens de renforcer le haut de nos bilans, sans ouvrir notre capital, grâce aux prêts participatifs d'Oseo décidés par le président de la république, d'avoir invité des dizaines de milliers de particuliers à investir dans nos PME avec la mesure ISF PME : une démarche citoyenne couronnée d'une réussite incontestable ; d'avoir joué un rôle très actif dans la mise en place du programme d'investissements d'avenir qui doit permettre à nos entreprises de gagner des points précieux de compétitivité.

Les entrepreneurs n'attendaient que cela ! Car il n'existe en effet qu'une seule solution : se retrousser les manches pour innover, investir, aller à l'international.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2011 à 17:18 :
Enfin du positif et ça fait du bien d'entendre des compliments sur Madame Lagarde et le gouvernement!!!!!!!!
a écrit le 29/06/2011 à 11:15 :
notre meilleure ministre de l?économie. Nous nous privons d'un très grand talent. tous mes souhaits de réussite. merci pour cette tribune
a écrit le 29/06/2011 à 9:55 :
je ne suis pas surpris de cette ascension que je pressentais depuis son arrivée à l'économie. cette femme est remarquable incontestablement.elle est respectueuse, bosseuse , professionnelle , pragmatique, de sang froid, et très compétente.elle sera dénigrée , attaquée mais elle gardera le cap et tiendra la barre.
a écrit le 29/06/2011 à 8:50 :
FELICITATIONS A VOUS MADAME
VOUS ETES PLUS SERIEUSE QUE DSK
BON VENT

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :