Fragmentation dans le village global

 |   |  740  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : dr)
Par Virginie Maisonneuve, responsable des actions chez Schroders.

Il est devenu la norme de dire que nous vivons dans un monde globalisé. Le terme mondialisation est désormais omniprésent pour évoquer l'effacement des frontières et le rétrécissement des distances - en bref, l'émergence du village global. Pourtant, nous voyons une autre tendance se développer parallèlement à cette mégatendance de la mondialisation : malgré l'interdépendance croissante du paysage mondial, nous assistons également à une fragmentation croissante. Nous ne parlons pas de mondialisation à rebours ("reverse globalisation"), mais plutôt de schismes au sein du village global qui sont le produit du processus de mondialisation lui-même, facilités tantôt par la technologie, accélérés parfois par la récente crise financière mondiale. Il existe de nombreux domaines où la fragmentation est évidente. Les plus frappants sont d'ordre macroéconomique, social, communautaire, ou liés à la "fragmentation de l'attention" résultant de nos modes de vie hyperconnectés.

La mondialisation a conduit à une intégration économique croissante et à une convergence des économies régionales en blocs d'apparence homogène. Cependant, la crise financière a stoppé et, dans certains cas, inversé cette...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :