"Îles Vanille", la marque de l’océan Indien

 |   |  434  mots
L'objectif est simple : permettre aux touristes de visiter plusieurs îles lors d'un même séjour.
L'objectif est simple : permettre aux touristes de visiter plusieurs îles lors d'un même séjour. (Crédits : Milan Stojanovic)
Bronzer sur les plages de sable blanc de l’île Maurice ou arpenter les sentiers de randonnée dans la nature verdoyante de la Réunion ? Plus besoin de choisir depuis la mise en place du concept des "Îles Vanille" en 2011. Plutôt que de se concurrencer, les îles de l’océan Indien ont décidé de jouer la carte de la synergie.

Dans un secteur touristique toujours plus compétitif, de nouvelles formes de partenariat entre pays apparaissent. Afin de garantir une meilleure visibilité des îles de l'océan Indien, la marque "Îles Vanille" a vu le jour début 2011, à l'initiative des offices de tourisme de la zone (La Réunion, Maurice et les Seychelles notamment).

L'idée est simple : renforcer l'attractivité de cette zone géographique en facilitant les droits d'entrée et en augmentant les connexions aériennes régionales. Le but ? Permettre aux touristes de visiter plusieurs îles lors d'un même séjour. Des « packages » ont ainsi été commercialisés pour profiter de toute la richesse de la région : Maurice-Réunion, Réunion-Madagascar, Madagascar-Seychelles...

Concrètement, l'île de la Réunion a procédé à un allègement des formalités d'arrivée dans le but d'attirer de nouvelles clientèles émergentes. Les touristes chinois, russes ou indiens en provenance de Maurice peuvent désormais obtenir leur visa directement à leur arrivée sur l'île.

De son côté, Air Austral a lancé le "Pass Îles Vanille" : les voyageurs en possession d'un billet long courrier bénéficient de tarifs spéciaux pour des combinés inter-îles. Depuis la Réunion, se rendre aux Seychelles est une réalité pour moins de 100 euros l'aller-retour !

Un premier bilan au bout de trois ans

Les chiffres publiés en février font apparaître les premières tendances durables de cette coopération. Première indication, près de 11% des arrivées dans la région se font par le biais d'un combiné, un chiffre en constante augmentation depuis 2011.

Tout n'est pas parfait pour autant. Il est étonnant de noter que peu de voyages associent deux destinations des "Îles Vanille" alors qu'il s'agissait de l'objectif principal lors de la création de la marque. Sur les trois combinés les plus populaires chez les touristes, deux incluent Dubaï, un autre le Sri Lanka.

La création de la marque "Îles Vanille" n'est donc pas la réponse à tout. En ce qui concerne la France, seulement 10% des voyages combinés dans la région intègrent la Réunion. Plus grave, c'est la seule île qui, d'une année sur l'autre, enregistre une baisse des visites à cause de ce système.

Néanmoins, pour encourager le déploiement de leurs îles, les offices de tourisme ne manquent pas d'énergie et multiplient les efforts, ce qui devrait porter ses fruits sur le long-terme.

> > > Pour plus de destinations, retrouvez notre espace voyage

> > > Créez votre voyage sur mesure

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :