Sarkozy déjà candidat ?

Jean-Christophe Gallien est professeur associé à l'Université de Paris 1 la Sorbonne, conseil en communication d'influence et membre de la SEAP, Society of European Affairs Professionals
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Il est trop tôt Nicolas ! Il est trop tôt pour sortir si clairement de l'ombre bienveillante qui protège les candidats certes battus mais demeurés légitimes grâce à un score inespéré. Quelle idée ! Pourquoi sauter dans cette galère turbulente et instable qu'est devenue l'UMP ? Pourquoi sortir si tôt de la stature à la fois mystérieuse et fondatrice pour l'avenir du Commandeur pour pénétrer l'écran médiatique quotidien et risquer de revenir sur une scène politique encore trop chaude de la défaite passée. Les circonstances, certes, pourraient expliquer cette rupture avec ce qui semblait être à l'?uvre comme une narration, un storytelling maîtrisé et puissant du retour programmé du sauveur des droites et des centres.

Quand le Commandeur se mue en pompier

En seulement une semaine nous sommes passés du silence de l'ex président à un véritable canal de communication propre délivré par portes paroles officiels ou officieux interposés. Et très vite le tempo s'accélère, s'intensifie et surtout se dramatise. Nous sommes dans une crise et le Commandeur va se muer en pompier ! Selon les propres commentaires des « amis de Nicolas Sarkozy » on est passé du « Nicolas observe », à la « vigilance de Nicolas », puis « Nicolas est atterré », et comme dans une excitation croissante dont on devine les images et les sons, Nicolas Sarkozy menace et fixe même un ultimatum. De l'ombre à la lumière ou presque en une semaine !

Plus qu'un changement de rythme

C'est davantage qu'un changement de rythme. Il y a comme un changement de scénario ou tout au moins une réécriture dans la crise du scénario initial. Ca n'est jamais très bon même si c'est nécessaire. Et surtout on révèle au grand jour un demi secret dont le mystère douillet enveloppait ou presque la ligne éditoriale du feuilleton pour les prochaines années. Depuis le printemps de la défaite, Nicolas Sarkozy était naturellement sorti du jeu politique quotidien. Il confirmait jour après jour un éloignement protecteur de ses ambitions politiques. On lisait une volonté écrite de s'installer durablement, au c?ur de la crise, comme une figure tutélaire que les français adorent, l'homme du recours, mais aussi plus concrètement comme le vrai leader des droites. Mais la crise est arrivée. Et voilà que Nicolas Sarkozy est de retour sur scène pour tenter d'en finir avec le psychodrame de sa famille politique, de sa machine politique. Celle qui l'avait porté à la Présidence en 2007 et qui devrait, plus tard, en 2017, à nouveau le faire gagner ?

Liquider dans la fermeté les ambitions communes de Copé et Fillon

Les 2 trublions Copé et Fillon sont-ils allés trop loin ? Auteur, scénariste et acteur de l'ombre, Nicolas Sarkozy revient pour liquider dans la fermeté les ambitions communes de Jean-François Copé et de François Fillon. Ce faisant, loin d'éteindre l'incendie, sa montée en puissance dans la récurrence de ses interventions et dans l'intensité de son verbatim créent davantage les conditions d'une explosion de la crise. Effet recherché ? Nous voici fixés. Nicolas Sarkozy's back! En avance certes mais sans détour, à la Sarko. L'épisode Alain Juppé vite passé, voici sa séquence à lui. Improvisation ou scénarisation, seul l'avenir le dira mais ce qui est clair, ce sont les intentions : sauver ce qui peut être sauvé de l'UMP et faire exploser le reste pour repartir vers les échéances électorales ... de 2017. Qui pouvait en douter ?

 


 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 03/12/2012 à 12:49
Signaler
ah ah ah ha!!!!!!!!!!!!! n importe quoi ,allez demander a la classe ouvriere ,elle n'a pas la memoire courte elle !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 03/12/2012 à 12:22
Signaler
Sarkozy , deviendrait-il aussi obscène que Copé , après leurs désastreuses déconvenues politiques ??

à écrit le 03/12/2012 à 12:21
Signaler
Mr Sarkosy il ne manque plus que lui pour avoir un trio infernal avec Mrs Copé ,Fillon du genre Pim Pam Poum...

le 03/12/2012 à 15:05
Signaler
les tontons flingeurs bientot a l'ecran!!

le 03/12/2012 à 16:06
Signaler
@ roro , à homonyme...je l' ai reregardé hier , Ventura et Blier sont des enfants de coeur .

le 05/12/2012 à 16:43
Signaler
SarkoZy ...

à écrit le 03/12/2012 à 12:02
Signaler
Sarkozy ne retrouvera jamais ceux qu'ils a trahis en 2007. Qu'il reste où il est.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.