Il est urgent de ralentir l'économie mondiale

 |   |  233  mots
(Crédits : DR)
[Replay] Aux quatre coins de la planète des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l'urgence et de l’immédiateté, pour redonner sens au temps. En Europe, aux États-Unis, en Amérique Latine ou encore en Inde, Philippe Borrel est allé à la découverte d'initiatives, individuelles et collectives, qui proposent des alternatives basées sur d’autres paradigmes.

"Course suicidaire et inconsciente", selon Edgar Morin, l'accélération financière et technologique, déconnectée du rythme de l'homme, mène notre système à l'épuisement et vers des catastrophes tout à la fois écologiques, économiques et sociales. Mais alors que des algorithmes accentuent de manière exponentielle la spéculation financière hors de tout contrôle, aux quatre coins de la planète des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l'urgence et de l'immédiateté, pour redonner sens au temps.

En Europe, aux États-Unis, en Amérique Latine ou encore en Inde, Philippe Borrel (Un monde sans humains ?) est allé à la découverte de ces initiatives, individuelles et collectives, qui proposent des alternatives basées sur d'autres paradigmes.

Reprendre le contrôle

Au Rajasthan, le Barefoot College fondé par Bunker Roy recrute des femmes de milieux ruraux pour les former à l'ingénierie solaire ; les villes de Romans-sur-Isère et de Bristol ont mis en place une monnaie locale pour résister à la toute-puissance des banques ; à Ithaca, au nord de New York, des coopératives font leur preuve pour relocaliser l'économie...

À rebours du "train fou" du modèle dominant, ces alternatives citoyennes, qui rejoignent les analyses de philosophes, sociologues, économistes et scientifiques, pourraient bien être les pionnières du monde de demain. Autant de gestes qui remettent l'homme au cœur du système.

_______

>>> REPLAY

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/09/2014 à 21:42 :
le monde va a vitesse gv sur nos route plus personne ne respecte le code de la route , individualisme , le travail aucun partage et toujours plus de compétitivité pour le profit , les richesses du sol sont bradés pour le profits de quelque riches l etre humain est un prédateur qui na pas évoluer depuis l aube de l humanité il a su créé des choses impensables mais sociologiquement il na pas évoluer , il cherche toujours a détruire sont environnement et a se faire la guerre
a écrit le 08/09/2014 à 9:57 :
Mais je les reconnais les deux anes! Ce sont des hommes politiques!
a écrit le 08/09/2014 à 5:43 :
Un seul mot : BRAVO !!!
Ça vaut mieux que de reprendre dans la tribune des sondages de polpularité qui ne créent que la confusion, la tentation de l'inaction chez les politiques.
Le French ou Hollande Bashing est surréaliste. Et je n'ai pas de sympathie particulière à son sujet. Il ne faudrait pas oublier le passif énorme en 2012 et croire que ça va changer en un claquement de doigt est irresponsable. Croire que la croissance perpétuelle est la solution aussi.
a écrit le 07/09/2014 à 7:26 :
L'économie dépend de la démographie, du capital humain et de l'énergie; il y a un déséquilibre quelque part qui provient peut-être de l'énergie. Cherchez bien!
Réponse de le 07/09/2014 à 16:14 :
Oui mais avant qu'on maîtrise la fusion nucléaire il sera déjà trop tard.
Réponse de le 08/09/2014 à 7:20 :
Les charges sociales dépendent de la démographie; les salaires dépendent du capital humain et supportent l'ensemble des prélèvements sociaux. Il faut répartir ces prélèvements sur le travail et sur l'énergie
a écrit le 06/09/2014 à 13:28 :
Le "principe de précaution" est haï par ceux qui ce complaise dans l'accélération du temps qui n'a d'autre but que de tout transformer en monnaie pris pour but suprême!
a écrit le 06/09/2014 à 11:44 :
JE SUIS ENTIEREMENT D ACCORD AVEC LEURS DEMARCHE DE RETOUNEZ VERS DES VRAIS VALEURS? PURGES DES PARASSITES DE L ECONOMIE ACTUELLES???
Réponse de le 08/09/2014 à 9:55 :
SVP D2SACTIVEZ LA TOUCHE 3MAJUSCULE3 QUAND VOUS 2CRIVEZ SINON 9A MET DES POINTS D4INTERROGATION DE PARTOUT ET PUIS LE TEXTE NE VEUX PLUS RIEN DIRE???
a écrit le 05/09/2014 à 18:56 :
Il est urgent de ralentir l'économie française d'abord. Si cela marche, alors le reste du monde nous imitera, on est bien d'accord ?
Réponse de le 05/09/2014 à 20:48 :
vous croyez que l'économie française peut ralentir encore plus ?
Réponse de le 06/09/2014 à 11:44 :
oui en restant dans l'euro otan union européenne
Réponse de le 07/09/2014 à 8:19 :
Le problème n'est pas de gagner des sous, mais de satisfaire nos besoins; il doit y avoir un équilibre entre besoins et moyens, entre offre et demande. On en parle en ce moment.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :