L'emploi en France : les prévisions 2015

La Tribune publie chaque jour des extraits issus des analyses diffusées sur Xerfi Canal. Aujourd'hui, les prévisions 2015 pour l'emploi en France.

3 mn

Olivier Passet, directeur des synthèses économiques de Xerfi. / DR

Les évolutions de l'emploi restituent, on le sait, avec retard les à-coups de la croissance. Et c'est au troisième trimestre que les traces de la panne que connaît la croissance française depuis un an sont  les plus manifestes, avec une destruction de 34.000 emplois marchands, selon les estimations flash de l'Insee.

Et tous les indicateurs avancés de l'emploi - les embauches de plus d'un mois ou de moins d'un mois, ou encore, le travail intérimaire - montrent que cette épisode de dégradation s'étirera au moins jusqu'au quatrième trimestre de l'année.

Entre 70.000 et 80.000 emplois marchands détruits en 2014

Au total, l'économie française devrait détruire entre 70.000 et 80.000 emplois marchands en 2014. Une baisse de 0,5% de l'emploi sur l'ensemble de l'année, qu'il faut mettre en regard d'un arrière-fond de croissance de 0,4% entre les troisièmes de 2013 et de 2014.

Lorsque l'on observe le comportement de l'emploi marchand depuis une dizaine d'années, ce dernier ne passe en territoire négatif que lorsque la croissance passe sous un rythme inférieur à 1% sur plus de deux trimestres consécutifs, il repasse en territoire positif dès que la croissance repasse ce seuil sur plus de deux trimestres.

On constate aussi que les délais d'ajustement de l'emploi se sont raccourcis du fait :

  •  de la montée en puissance des CDD courts dans les embauches;
  •  de la forte contribution de l'intérim dans les ajustements de court terme.

Si l'on tient compte de ces divers éléments, l'arrière-fond de croissance que nous prévoyons en 2015, de l'ordre de 0,8% en rythme annuel au premier semestre et de 1,2% au second, nous permet juste d'envisager une stabilisation progressive de l'emploi marchand, avec des variations trimestrielles qui devraient osciller entre +15.000 et -15.000 en fonction des aléas de la conjoncture. Une stabilisation qui ne devrait donc pas permettre de compenser les pertes du second semestre de 2014. Autrement dit, en moyenne, l'emploi devrait être en recul de 50.000 par rapport à la moyenne de 2014.

Par rapport à ce scénario central, trois éléments consolident cette perspective de stabilisation :

  •  l'impact du CICE
  •  la décrue du prix du pétrole qui desserre la contrainte de trésorerie des entreprises
  •  les effets de la dépréciation du taux de change.

En revanche, la montée des emplois aidés aura atteint son point d'étiage en fin d'année, à 150.000. C'est du côté de l'apprentissage que l'on attend le gros de l'effort en termes d'emplois aidés. L'objectif de 500.000 est annoncé pour 2017 partant d'un niveau aujourd'hui inférieur à 400.000 avec un nouveau régime d'aide qui a été mis en place en juillet 2014. Et une mobilisation des administrations, notamment celle de l'éducation nationale.

Il est bien trop tôt pour dire aujourd'hui si les moyens mis en œuvre infléchiront le déclin de l'apprentissage. Mais si le gouvernement tient ses promesses, ce compartiment de l'emploi peut constituer alors le petit plus qui permettra à l'emploi de faire un petit peu mieux que du surplace.

>> Plus de vidéos sur le site Xerfi Canal, le médiateur du monde économique

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 23/12/2014 à 15:56
Signaler
vous croyez vraiment ces previsionistes emerites vous? Pas moi. C est comme la prevision meteo quotidienne: tout faut

à écrit le 18/12/2014 à 12:50
Signaler
Prix du pétrole faible, Euro faible, les grandes variables sont au vert. Les analystes n'ont pas tous encore complètement intégré le changement de l'environnement économique. Mécaniquement la tendance à long terme est la baisse du chomage.

le 23/12/2014 à 15:58
Signaler
et demain on rase gratis. La vie n'est pas belle?

à écrit le 18/12/2014 à 11:16
Signaler
mettre l'apprentissage dans la catégorie emploi plein standard est une erreur et une manipulation comptable .

à écrit le 18/12/2014 à 8:08
Signaler
BEAUCOUP DE JEUNES PREFERE L INTERIME . MAIS L IDEE D APRENTISAGE ET TRES BIEN MAIS PLUS TOT? 18 ANS POUR FORMER UN APRENTIE S EST DEJA TARD??? MAIS SURTOUT POUR MOTIVE LES JEUNES ILS FAUT MIEUX LES PAYEZ.UN SMIC POUR UN JEUNE QUI VEUT SE MARIER C E...

à écrit le 17/12/2014 à 18:06
Signaler
La France se dirige vers une tendance du chômage à plus de 20%. L'indemnisation des chômeurs ne peut qu'augmenter pour constituer un smic et la fin du chômage contre une disponibilité immédiate (et tournante). Comme je l'indique régulièrement. Ce ver...

le 17/12/2014 à 19:12
Signaler
A Corso : hélas, plus le chômage augmentera et moins d'allocations il y aura. C'est ce qui se passe en espagne, portugal etc ... Et cela arrive en france. Mais, lorsqu'il n'y aura plus d'argent dans les caisses, que se passera -t-il ? Tous les foncti...

à écrit le 17/12/2014 à 16:40
Signaler
4600 euros au noir, on peut assurer la retraite, touche rsa pour protection sociale, revenus sur un ets bancaire malte

à écrit le 17/12/2014 à 16:37
Signaler
Un chômage qui va augmenter de 1 million de personnes, les carnets de commande du BTP et du bâtiment sont vides, des entreprises commencent à licencier la moitié du personnel dans ces métiers.. Le socialiste larbin de cette Europe Us nous aura acculé...

à écrit le 17/12/2014 à 16:15
Signaler
2015 une année noire mais noire .....pour les sans dents!

à écrit le 17/12/2014 à 16:13
Signaler
Le CICE ne créera pas d emplois c'est juste un petit cadeau de fin de bilan et personne n'embauche avec ca Pour les apprentis je crois que le gouvernement va etre déçus moi je fais la grève des apprentis Toute ces contraintes idiotes genre travail...

le 17/12/2014 à 17:18
Signaler
A David. Dans 2 ans,plein feu sur. La retraite à l’américaine,cad caisses privées,effet Buffet. Maladie et soins/ 2 vitesses Les pauvres sans dents et les autres jusqu'à épuisement du bas de laine. education.secteur privatisé avec des étudiants q...

le 17/12/2014 à 17:22
Signaler
A david Dans 2 ans,nous aurons ! Le salaire minima,la santé pour les riches,les études pour les nantis,les loisirs pour les friqués,le logement pour les fortunés,etc etc. voilà le résultat de 17 ans de libéralisme,tourisme,incompétent,faiseur d...

le 17/12/2014 à 17:41
Signaler
comment osez vous prétendre de telles inepties? ri di cu le eyt mensonger, PERSONNE n'a dit qq soit le parti ce genre de bêtises, excepté le PS qui veut et qui a ruiné les sans-dents et cela est une VERITE que vivent chaque jour les Français cette p...

à écrit le 17/12/2014 à 15:18
Signaler
Le prix du pétrole va ré augmenter à la fin du premier semestre 2015. Les Taux de change vont augmenter courant 2015 Les effets du CICE s’arrêteront à la fin du premier semestre 2015. La France continue de s'approcher du bord du gouffre et nos pol...

le 17/12/2014 à 15:29
Signaler
Ils ont dit oui à l'Europe us , vous aussi peut-être, il faut boire le vin jusqu'à la lie ou sortir.. UPR.fr Article 50...

à écrit le 17/12/2014 à 15:16
Signaler
Conclusion : on n'a aucune de idée de ce qui va se passer. En tout cas les entreprises délocalisées ne seront pas de retour avant longtemps.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.