Le mot de la semaine : réunion

 |   |  718  mots
Mal menées, les réunions démotivent, voire créent des conflits. Pourtant, la réunion reste un lieu où se crée l'intelligence collective de l'entreprise.
Mal menées, les réunions démotivent, voire créent des conflits. Pourtant, la réunion reste un lieu où se crée l'intelligence collective de l'entreprise. (Crédits : Antoine Silvestri)
La conduite de réunion est un acte fondateur de la cohérence de l’entreprise. En partant du but à atteindre, grâce aux diagrammes d’Ishikawa, les équipes détermineront les problèmes et trouveront les solutions.

Inefficaces, mal préparées, chronophages, conflictuelles, trop systématiques... les réunions souffrent parfois de « réunionnite » aiguë. Mal menées, elles démotivent, voire créent des conflits. Pourtant, la réunion reste l'un des actes fondateurs de la cohérence des équipes, un lieu où se crée l'intelligence collective de l'entreprise. On y dresse les plans d'action. On y règle les problèmes (qualité, lancement de produit ou de projet...). On y améliore la productivité. On y malaxe le liant de la cohésion sociale. Bref, c'est là qu'on met les choses au clair. « L'espace de délibération que crée la réunion fait cohabiter performance économique et performance sociale », rappelle Fabien Sanchez, psychosociologue du travail. Mais comment réussir la conduite de réunion ?

Le premier travail du manager consiste à assigner une tâche collective au groupe : zéro panne, zéro déchet, par exemple. « Il ne s'agit pas de partir d'un constat mais du but à atteindre et de faire converger les interventions de chacun pour y parvenir », reprend Fabien Sanchez. Le conducteur de réunion sera directif sur la forme mais pas sur le fond. Il est le garant de la méthode (objectif, temps passé, prises de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/11/2019 à 20:12 :
Je ne veut pas en remettre "une couche", mais ce sujet a déjà été traité et la conclusion n'en sera pas meilleure! La confiance n'est pas manipulation!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :