Baisse généralisée des prix de l'immobilier affichés en janvier

Fini le temps où les propriétaires mettaient en vente leur bien à des prix exorbitants. La chute du nombre d'acquéreurs aidant, ils se montrent désormais moins gourmands. C'est ce que révèle l'étude nationale sur les prix de l'immobilier ancien réalisée par le site d'annonces immobilières Seloger.com.   Sur les trois derniers mois, les prix affichés par les particuliers et les agences étaient en baisse dans presque toutes les villes : -1,8% à Paris (-4,4% dans le 4ème arrondissement), de -0,4 à -1,5% en banlieue parisienne, -3,3% à Nice, -0,2% à Marseille, -1,2% à Annecy et à Reims, -1,4% à Lille... C'est à Albi que les prix ont le plus lourdement chuté (-10,18%).   Malgré tout, quelques villes faisaient encore de la résistance, comme Lyon (+0,5%), Toulouse (+1,51%), Grenoble (+1,65%) ou encore Avignon (+1,22%). Le record étant détenu par Châlons en Champagne (+7,08%) et Mont-de-Marsan (+6,56%).   Du côté des loyers, la tendance était globalement à la stagnation. Une dizaine de villes ont néanmoins affiché des loyers en hausse de plus de 1%, comme Carcassonne, Laval, Reims, Nevers, Arles ou encore Montpellier. Inversement, au rayon des plus fortes chutes, on trouve Paris, Nantes, Rennes, Grenoble, Amiens, ou Rodez.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.