Multiplast vogue vers l’aéronautique

Désormais arrimé à Décision SA au sein du groupe Carboman, le chantier naval Multiplast accélère sa diversification dans la production de pièces industrielles en composite pour l’aéronautique. Ces technologies améliorent aussi la qualité des bateaux.

2 mn

(Crédits : DR)

En s'associant en décembre 2013 à la société suisse Décision SA de Lausanne, le chantier naval vannetais Multiplast a affiché son ambition de devenir un acteur de premier plan.

Constituée autour du groupe de droit suisse Carboman SA, détenu à 50 % et présidé par le patron de Multiplast, Dominique Dubois, cette alliance forme une entité de 150 personnes. Elle réalise un chiffre d'affaires de 14 M€, dont 8,5 M€ issus de Multiplast.

Si la construction de bateaux de compétition, et sous peu de bateaux de luxe, demeure un segment essentiel de l'activité, c'est dans la production de pièces industrielles en composite que le nouveau groupe veut prendre des parts de marché.
Les deux entreprises ont déjà collaboré à la fabrication des monotypes de la Volvo Ocean Race, mais faute de croissance à deux chiffres dans la course au large, Carboman va servir d'accélérateur vers l'industrie.

En mettant en commun les bureaux d'étude et la production des deux structures, le groupe sera plus audible par les industriels français et étrangers, sur des dossiers de 50 à 100 M€.

Connu pour ses multicoques et monocoques tels Groupama, Sodebo, ou Gitana, Multiplast, qui réinvestit la totalité de ses bénéfices dans la R&D, conçoit aussi des radars en carbone. En 2009, Dominique Dubois a entamé une diversification vers les secteurs de l'aéronautique, de la défense, des transports, du luxe.

Ce travail pour des donneurs d'ordres comme Airbus, Zodiac Aerospace, Baccarat, représente aujourd'hui 50 % de l'activité. De son côté, Decision SA affiche de prestigieux clients : Bertrand Piccard et son avion Solar Impulse, ou l'homme d'affaires suisse passionné des Class America, Ernesto Bertarelli, par ailleurs actionnaire à 45% de Carboman.

Ce n'est pas un élément anodin, alors qu'à horizon 2020, Dominique Dubois vise un chiffre d'affaires de 60 M€, dont 70 % réalisés à l'international.
L'élargissement du périmètre du groupe à 500 personnes et le recrutement de cadres comme Jean-Claude Schoepf (ex-Airbus Nantes) devra être financé. Des acquisitions sont aussi prévues, en Grande-Bretagne d'abord, demain en Allemagne et en Espagne.

_______

>>> Pour en savoir plus sur la société Multiplast

2 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.