Boulangerie-pâtisserie : Le Duff bâtit une nouvelle usine en Bretagne, avec 500 emplois à la clé

 |   |  354  mots
Le groupe vise 1,5 milliard de chiffre d’affaires en 2025.
Le groupe vise 1,5 milliard de chiffre d’affaires en 2025. (Crédits : DR)
La future usine doit permettre à la filiale « boulangerie industrielle » du groupe de soutenir sa croissance mondiale.

Le groupe Le Duff s'ancre davantage dans la région de Rennes, où se situent déjà son siège mondial et son centre de R& D et de formation. Le « leader mondial de la boulangerie-pâtisserie à la française et de la restauration » a annoncé fin octobre la construction d'une nouvelle usine Bridor en Bretagne pour un investissement de 250 millions d'euros. Localisée à Liffré, dans la métropole rennaise, l'usine de fabrication de pains, de viennoiseries et de pâtisseries devrait générer à terme 500 emplois, dont près de 150 à l'ouverture en 2022. Cette implantation viendra renforcer les capacités de production des sites de Servon-sur-Vilaine, en Ille-et-Vilaine, et de Louverné-Laval, en Mayenne.

Un chiffre d'affaires qui double tous les cinq ans

Le groupe présidé par Louis Le Duff entend ainsi répondre à la croissance mondiale de sa filiale « boulangerie industrielle », dont le chiffre d'affaires double tous les cinq ans. Il s'élevait à 800 millions d'euros en 2018.

« Cet outil industriel breton est une étape majeure pour asseoir notre leadership et atteindre 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2025 », déclare Philippe Morin, directeur général de Bridor.

Avant l'ouverture de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :