Emploi salarié : moins de casse en Bretagne au deuxième trimestre

 |  | 877 mots
Lecture 5 min.
L'emploi salarié a moins chuté en Bretagne au cours du deuxième trimestre 2020 que dans le reste de la France.
L'emploi salarié a moins chuté en Bretagne au cours du deuxième trimestre 2020 que dans le reste de la France. (Crédits : Emmanuel Fradin)
Traditionnellement moins impactée par le chômage, la Bretagne reste une bonne élève en matière d’emploi salarié. Ce dernier a moins chuté au cours du deuxième trimestre 2020 que dans le reste de la France, et l’intérim se redresse. Les divers dispositifs d’aide ont servi d’amortisseurs. La Région reste vigilante et prolonge le fonds Covid Résistance pour les TPE et associations.

L'emploi salarié breton a moins souffert de la crise sanitaire et de l'impact du confinement que celui d'autres régions. Selon la note de conjoncture de l'Insee Bretagne publiée mardi 13 octobre, la baisse enregistrée entre fin mars et fin juin 2020 s'élève à 0,4 %. Elle correspond à 4.500 destructions nettes d'emplois et affecte plutôt le secteur public (-0,8 %), en raison de moins de recrutements en CDD, que le secteur privé (-0,2 %). Avec celui des Pays de la Loire, « ce recul, qui suit une chute de 1,9 % au premier trimestre, est toutefois le moins important des régions françaises (- 0,9 % au niveau national) » relève l'Insee Bretagne.

Par secteur, le bilan est contrasté : si l'emploi a rebondi dans la construction (+ 0,4 %), l'industrie et l'agroalimentaire bretons ont respectivement perdu 1.100 et 400 emplois salariés. L'emploi salarié a baissé de 1,5 %, (- 7.400 emplois, - 13.100 emplois de janvier à juin) dans le tertiaire marchand, toutes activités confondues (-7,9 % dans l'hébergement-restauration, -0,3 % dans le commerce...).

Sur le plan géographique, les Côtes d'Armor (22) où l'emploi salarié a été quasi...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :