Innovation et biomimétisme : quand les entreprises bretonnes s'inspirent de la nature

 |   |  664  mots
Hemarina a mis au point un additif né des propriétés du ver arénicole, contribuant à préserver les greffons des transplantations rénales.
Hemarina a mis au point un additif né des propriétés du ver arénicole, contribuant à préserver les greffons des transplantations rénales. (Crédits : Claude Prigent)
Des entreprises étudient les ressources de la faune et de la flore pour faire avancer leurs solutions technologiques et leurs projets scientifiques. Soutenues par Bretagne Développement Innovation et la SATT Ouest Valorisation, ces initiatives au service de la santé, de l'habitat ou de l'alimentation constituent une filière balbutiante.

L'étude de la pomme de pin pour améliorer la régulation de la température et de l'humidité dans un bâtiment, les maisons du futur influencées par les termitières, la biodiversité marine au service de l'innovation... En Bretagne, l'observation de la nature porte en elle diverses avancées technologiques au service de la santé, de l'habitat du futur ou de l'alimentation. Entre le monde de la recherche et celui des entreprises, le biomimétisme croise, entre autres, la croissance bleue et l'économie circulaire et ouvre des perspectives économiques.

Franck Zal fait partie de ces pionniers, convaincu que la mer est source d'inventivité. Ce docteur en biologie marine, qui aime citer la phrase de Léonard de Vinci : « Scrute la nature, c'est là qu'est ton futur », a concentré ses travaux de recherche sur les vertus des propriétés des hémoglobines extra-cellulaires du ver arénicole, repérable aux tortillons qu'il laisse sur les plages bretonnes. Ses recherches ont débouché sur une innovation médicale bio-inspirée et développée au sein de sa société de biotechnologies basée à Morlaix, Hemarina.

Spécialisée dans la mise au point de transporteurs d'oxygène d'origine marine, Hemarina utilise...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :