Mission 5G à Rennes : le sujet crispe, l’écosystème du numérique affûte ses arguments

 |  | 1045 mots
Lecture 5 min.
Rennes a lancé une consultation grand public jeudi 26 novembre. Jusqu'au 10 janvier 2021 au soir, les habitants pourront contribuer au débat via la plateforme Fabrique citoyenne.
Rennes a lancé une consultation grand public jeudi 26 novembre. Jusqu'au 10 janvier 2021 au soir, les habitants pourront contribuer au débat via la plateforme Fabrique citoyenne. (Crédits : Ville de Rennes)
Souhaitant respecter un engagement inscrit au programme de l’équipe municipale PS-EELV, la ville de Rennes a installé mi-novembre une mission d’étude 5G. Pilotée par le conseiller municipal Pierre Jannin, cette démarche vise à « éclairer le débat public ». Dans la ville des télécoms et du numérique, l’écosystème de l’innovation se mobilise. Orange retarde le déploiement, officiellement pour raisons techniques.

Enjeu de débat au plan national sur la place de la technologie dans nos sociétés, la 5G fait aussi réagir les municipalités. Les villes écologistes Bordeaux, Nantes ou encore Besançon se sont prononcées en faveur d'un moratoire. Rennes, pourtant pionnière des télécoms et du numérique, s'inscrit dans une démarche similaire mais moins fermée. La municipalité PS-EELV a installé mi-novembre une mission 5G afin de respecter un engagement inscrit à son programme.

D'abord prévue pour fin 2020, la 5G ne sera donc pas lancée à Rennes avant 2021. En annonçant le lancement de son réseau 5G dans 15 communes françaises dès le 3 décembre 2020, dont Nice, Marseille, Le Mans, Angers et Clermont Ferrand, Orange a indirectement confirmé mercredi que Rennes (comme Nantes) ne faisait pas partie de cette première vague.

Dans la capitale bretonne, les antennes sont installées mais des « ajustements techniques » sont en cours pour remplir les critères de vitesse (au moins quatre fois supérieure à la 4G), justifie Orange Grand Ouest. L'opérateur, qui, en Bretagne, prévoit de lancer d'abord la 5G à Rennes et Brest afin d'éviter d'ici à 2022 une saturation du réseau 4G, joue aussi la carte du dialogue avec les collectivités et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/11/2020 à 12:29 :
La 5G n'est que équivalent de la fibre mobile alors que nous serrons de moins en moins nomade! L'installation de la fibre risque d'en subir les conséquences!
NB On ne doit pas être distrait par un moyen numérique quand on circule, au volant comme a pied!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :