Agrip veut relancer le tracteur français

 |   |  390  mots
La société table aussi sur les tracteurs forestiers de type débardeur et débusqueur.
La société table aussi sur les tracteurs forestiers de type débardeur et débusqueur. (Crédits : DR)
Le dernier constructeur hexagonal de tracteurs, une TPE de 10 salariés basée à Lignières, lancera au second semestre un prototype de petit tracteur agricole électrique. La relance de la production d'engins forestiers est aussi au programme.

Baptisé le Petit Maurice (LPM) en l'honneur de Maurice Duprat, fondateur d'Agrip en 1930, le petit tracteur électrique de 25 à 40 chevaux sera conçu pour plusieurs utilisations, en premier lieu les cultures maraîchères en biodynamie, dont le nombre explose sur le territoire. Les collectivités, qui gèrent des espaces verts conséquents, font aussi partie des cibles potentielles du LPM. Agrip compte enfin commercialiser sa nouvelle machine auprès des particuliers disposant de grandes propriétés, agricoles ou non.

Le look vintage de l'enfin rappellera les tracteurs des Trente Glorieuses. À l'époque, pas moins de 50 marques françaises de tracteurs équipaient les exploitations agricoles, et Agrip fabriquait environ 200 tracteurs par an avec sa centaine d'employés. Pour 2020, la société mise plus modestement sur la production d'une dizaine de LPM, à condition de lever à court terme environ 250.000 euros. Bénéficiant d'un prêt d'honneur de 300.000 euros de la Banque publique d'investissement, Agrip vient d'achever une augmentation de capital. Une augmentation de 250 000 euros de ses fonds propres devrait permettre de financer les développements.

Métier historique

Présidente de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/08/2019 à 13:02 :
Reste a voir si les agriculteurs français sont prets a rouler français...
a écrit le 24/08/2019 à 15:37 :
interesse par votre choix et orientation que je trouve raisonnable dans le contexte actuel vous souhaite réussite et avenir certain. La France peut être à la hauteur de ses ambitions si la volonté est la. Bravo.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :