Kronenbourg augmente ses capacités à la brasserie d’Obernai

 |   |  559  mots
Les investissements permettront de produire 500.000 hectolitres supplémentaires par an.
Les investissements permettront de produire 500.000 hectolitres supplémentaires par an. (Crédits : 4events-2016)
La filiale du groupe Carlsberg investit 100 millions d’euros dans le conditionnement, la technologie et l’environnement. La production va dépasser 7 millions d’hectolitres par an.

La brasserie Kronenbourg renforce ses capacités industrielles sur son site d'Obernai, dans le Bas-Rhin, où elle s'apprête à produire cette année quelque 7 millions d'hectolitres de bière. « Nous allons investir dans des capacités additionnelles en volume et dans la technologie », annonce Joao Abecassis, président de Kronenbourg SAS. Détenue depuis 2008 par le groupe industriel danois Carlsberg, la brasserie bénéficiera d'un investissement de 100 millions d'euros sur trois ans, répartis entre le conditionnement, les technologies (40 millions d'euros chacun), la protection de l'environnement et l'amélioration des conditions de travail (20 millions d'euros). La nouvelle ligne de production offrira une capacité additionnelle de 500.000 hectolitres. La capacité de stockage des produits finis augmentera de 30%.

Un marché en pleine croissance

Kronenbourg se partage le leadership sur le marché français avec le néerlandais Heineken. Un marché en croissance pour la cinquième année consécutive (+ 4,2% en 2018), selon Brasseurs de France, le syndicat professionnel de la branche.

« Obernai a été construite en 1969 pour brasser des lagers. Nous produisons désormais 50 bières différentes, en...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/06/2019 à 8:42 :
Rare sont les marchés dans lesquels commerce artisanal et industrie croissent, nous sommes une génération bière il n'y a pas photo.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :