Lesaffre entre dans le monde de la biologie synthétique

 |  | 330 mots
Lecture 2 min.
Débloquer le génome pour de nouveaux ingrédients peut être utile dans des technologies alimentaires.
Débloquer le génome pour de nouveaux ingrédients peut être utile dans des technologies alimentaires. (Crédits : Lesaffre)
Lesaffre, leader mondial de la levure (2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 10.700 collaborateurs) siégeant à Lestrem (59), s'allie avec la start-up californienne Recombia Biosciences pour appliquer une nouvelle technologie d'édition de gènes très haut débit à la production d'ingrédients fermentés durables.

Générer « des milliers de nouvelles souches de levure » tout en optimisant la production d'ingrédients biosourcés : tel est le défi que se lance cette alliance franco-américaine, ouvrant ainsi de nouveaux débouchés en matière de santé, d'énergie ou de protection de l'environnement.

D'un côté, les technologies d'édition génétiques exclusives de Recombia, fondée par trois chercheurs de l'Université de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :