Alexandre Missoffe, le super VRP de la capitale

 |   |  1053  mots
Alexandre Missoffe.
Alexandre Missoffe. (Crédits : Jean-Marie Hedinger)
PORTRAIT. Issu d’une famille de politiques, il a pris la direction de la structure qui représente la Ville Lumière et sa région dans le monde.

Il aurait logiquement dû entrer en politique. Neveu de François Missoffe, ministre sous Pompidou, et d'Hélène Missoffe, députée et secrétaire d'État de Raymond Barre ; cousin de Françoise de Panafieu née Missoffe, ex-députée et ex-candidate à la Mairie de Paris ; petit-fils de l'amiral Jacques Missoffe, qui a rejoint le Général de Gaulle en 1942 : avec un tel arbre généalogique, le chemin d'Alexandre Missoffe semblait tout tracé. Mais ce diplômé de Sciences Po Aix a préféré monter sa société de conseil en intelligence économique puis travailler chez Transdev, un des leaders mondiaux de mobilité, avant de devenir, en 2017, directeur général de Paris Îlede-France Capitale économique, la structure chargée de renforcer attractivité internationale du Grand Paris.

Bien avant de sillonner la planète pour défendre les atouts de la capitale française, le jeune Alexandre rêvait de journalisme : « J'ai fait mon service militaire au service de presse des armées, où j'ai lu une tribune de Christian Blanc, et j'ai été séduit par sa vision politique. » Il écrit au Monde, qui fait suivre sa lettre à cet ancien directeur de cabinet de Michel Rocard. Le jeune homme rencontre le haut...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/06/2019 à 17:02 :
Il est peut être sympa, mais les lignées politiques me font autant gerber que les lignées de noblesse, les grandes familles, les dynasties, toutes assises sur des vilenies, des mensonges, des crimes...pour accéder à un pouvoir dont le maître n'est en fait que le "SaintPognon".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :