Montpellier Agglomération investira 962 millions d'euros en 2012

 |   |  417  mots
Frédéric Lopez, président d'Enjoy Montpellier, Robert Subra, président de TaM, Jean-Pierre Moure, président de Montpellier Agglomération, Louis Pouget, vice-président de Montpellier Agglomération en charge de l'eau brute, l'eau potable et l'assainissement, et Christian Fina, directeur général de Montpellier Agglomération. Crédit photo : Montpellier Agglomération
Frédéric Lopez, président d'Enjoy Montpellier, Robert Subra, président de TaM, Jean-Pierre Moure, président de Montpellier Agglomération, Louis Pouget, vice-président de Montpellier Agglomération en charge de l'eau brute, l'eau potable et l'assainissement, et Christian Fina, directeur général de Montpellier Agglomération. Crédit photo : Montpellier Agglomération
La communauté d'agglomération de Montpellier a présenté ses grands investissements de 2012. Avec trois axes stratégiques : le logement, l'urbanisme, et le développement économique.

Avec une force de frappe de près de 1 Md?, Montpellier Agglomération (investie à hauteur de 483,4 M?) et ses établissements satellites (SERM, ACM, TaM et Enjoy) présentaient jeudi 9 février les grands investissements 2012. Les secteurs d'intervention principaux concernent l'aménagement durable du territoire, l'environnement et l'animation.

L'aménagement durable du territoire se développe avec 106 M? consacrés aux différents chantiers du tramway, 5 M? pour la future avenue de la Mer, 8,6 M? pour le contournement Nîmes-Montpellier, et 18,3 M? de crédits liés aux acquisitions foncières dans le domaine du développement économique et de l'aménagement urbain. 7 M? seront consacrés à la réalisation de logements locatifs sociaux (1360 logements neufs en chantier par les différents bailleurs sociaux équivalant à 170 M? d'investissement), 1 M? à la rénovation urbaine des quartiers de Montpellier et 700 000 euros à la rénovation des logements privés anciens.

Huit millions d'euros pour l'environnement

En complément, l'ACM investit près de 99 M? sur l'Agglomération (433 logements neufs en chantiers, 1424 autres logements à l'étude, 688 logements réhabilités).
À l'horizon 2020, 3,5 Md? auront été investis pour le contournement ferroviaire grande vitesse Nîmes-Montpellier et la construction de la gare TGV ; l'optimisation de la desserte express régionale avec les pôles d'échanges Saint-Roch, Castelnau-Sablassou et Baillargues ; le déplacement de l'autoroute A9 et l'achèvement de la ceinture montpelliéraine.

Les investissements liés à l'environnement comportent 8 M? consacrés à la filière déchets, 47,8 M? pour la lutte contre les inondations sur le secteur de la basse vallée du Lez, près de 12 M? pour la poursuite de la mise en ?uvre du Schéma Directeur d'Assainissement, et 3,2 M? d'études et de travaux pour la gestion de l'eau potable.

Une nouvelle piscine début 2013

Enfin, 26 M? seront investis dans le domaine de la culture (soit le troisième poste de dépenses après les transports et le triptyque « logement-urbanisme-développement économique »), et 12 M? dans le domaine sportif (avec notamment 6,5 M? pour la piscine Les Néréides à Lattes, qui ouvrira au premier trimestre 2013).

« Georges Frêche a fait en sorte que les choses changent. Le potentiel de Montpellier est énorme et il est de notre devoir de le mettre en valeur », annonce Jean-Pierre Moure, président de Montpellier Agglomération. « Nous sommes acteurs de la révolution que Georges Frêche avait préparée, et les 5 prochaines années seront déterminantes pour le siècle à venir ».

Retrouvez toute l'actualité de la région Languedoc-Rousillon avec Objectif Languedoc-Rousillon

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :