Nicollin s'implante au Proche-Orient

Le groupe spécialisé dans le ramassage d'ordures ménagères, trouve de nouveaux relais de croissance à l'export. Après l'Algérie, où il a signé pour avril, c'est au Qatar qu'il débarquera au mois de juin.
Le groupe Nicollin accélère son développement sur le marché de l'assainissement à l'international. 
Crédit photo : Edouard Hannoteaux
Le groupe Nicollin accélère son développement sur le marché de l'assainissement à l'international. 
Crédit photo : Edouard Hannoteaux

Un marché saturé en France, et des marges qui se réduisent. C'est le constat qui amène le groupe Nicollin, spécialisé dans le nettoiement et le ramassage d'ordures ménagères, à chercher de nouveaux potentiels de développement à l'international. Même s'il se défend d'une réelle stratégie en ordre de marche, Gilbert Varlot, ancien directeur général aujourd'hui directeur Export du Groupe Nicollin, reconnaît être à l'affût « d'opportunités » à saisir sur des marchés à l'étranger.

Après avoir signé en Algérie un contrat public pour le nettoiement et le ramassage des ordures de la ville de Tizi-Ouzou, qui démarrera le 1er avril, le groupe languedocien a créé une société de droit libanais, AMB Nicollin, qui lui a permis de décrocher un marché qatari.

Une île au large de Doha


« AMB Nicollin s'associe avec la société d'investissements qatari UDC pour remporter ce marché sur Pearl Island, une île au large de Doha, d'environ 40 000 habitants, explique Gilbert Varlot. Ce marché de nettoiement des rues représente un chiffre d'affaires de 4 à 5 M?, et devrait démarrer début juin. »  Le groupe Nicollin, dont la direction générale est basée au Cailar (30), compte 4 500 collaborateurs dans le monde et pèse 300 M? de chiffre d'affaires.
Il regarde désormais dans d'autres directions, et notamment le Brésil où des contacts ont déjà été pris via sa filiale portugaise.
« Notre filiale travaille déjà sur des marchés d'assainissement, souligne Gilbert Varlot. Nous aurons peut-être des opportunités à saisir sur le marché des ordures ménagères de la ville de Maringá. »
Le 9 mars prochain, Gilbert Varlot sera à Dubaï pour négocier la réalisation d'une joint-venture avec la plus grande entreprise locale de nettoiement et ramassage d'ordures ménagères. Objectif : remporter le marché en sous-traitance de la ville d'Abu Dhabi, une des villes les plus riches du monde...

Retrouvez toute l'actualité de la région Languedoc-Rousillon avec Objectif Languedoc-Rousillon

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.