Décollage en 2014 pour Tecsol grâce à son boîtier One et à la clim solaire

 |   |  364  mots
Le bâtiment accueillant le système de climatisation solaire abrite les caves de vieillissement viticole du Groupement Interproducteurs du Cru de Banyuls, à Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales). © DR
Le bâtiment accueillant le système de climatisation solaire abrite les caves de vieillissement viticole du Groupement Interproducteurs du Cru de Banyuls, à Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales). © DR (Crédits : DR)
En janvier prochain, le bureau d’études va livrer les 1 000 premières commandes de son Tecsol One, le petit boîtier qui permet aux particuliers ou aux gestionnaires professionnels d’installations solaires de contrôler à distance et en temps réel leur production.

André Joffre, PDG du bureau d'études Tecsol et président du pôle de compétitivité Derbi (Développement des énergies renouvelables dans le bâtiment et l'industrie) a toujours plusieurs fers au feu solaire. Le 8 décembre dernier, l'acteur historique de la recherche dans ce secteur a fêté ses trente années d'activité en même temps que son agrément comme organisme de R&D délivré par ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Reconnaissance des compétences et savoir-faire

« Cet agrément est valable trois ans, jusqu'en 2015. C'est une reconnaissance de nos compétences et de notre savoir-faire. Pour nos clients, les factures que nous émettrons seront comptabilisées en crédit impôt-recherche. C'est un avantage considérable », explique le président fondateur de l'entreprise de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Ce centre de recherche essentiellement tourné vers l' innovation (30 % de son CA) emploie aujourd'hui 40 personnes dont 80% d'ingénieurs.

Un exercice 2013 de transition

Tecsol boucle un exercice 2013 de transition (3,5 millions d'euros de CA, 4 millions en 2012) en attendant le réamorçage de la filière espérée en 2014. Au niveau mondial, la progression des équipements est fulgurante : 44 gigawatts de puissance installée en 2013 soit une progression de 44 % du parc existant à fin 2012 (100 gigawatts). Et 50 gigawatts sont déjà en chantier pour 2014.

Tecsol One, un petit boîtier pour contrôler la production

En éternel précurseur, Tecsol se projette dans les développements de la climatisation solaire et de l'autoconsommation de l'énergie produite par les panneaux. En janvier prochain, le bureau d'études va livrer les 1 000 premières commandes de son Tecsol One, le petit boîtier qui permet aux particuliers ou aux gestionnaires professionnels d'installations solaires de contrôler à distance et en temps réel leur production.

Un marché important

Pour éviter la panne silencieuse, lorsque les panneaux cessent de fournir le courant escompté sans que le « fermier » s'en aperçoive. Cette innovation d'usage, peu coûteuse (50 euros par an) s'installe sur un marché important (300 000 installations) et prometteur : plusieurs millions de micro-installations d'ici dix ans... Des installations à surveiller comme le lait sur le feu afin de ne rien perdre de la rentabilité.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2013 à 23:49 :
Lol

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :