L'entreprise toulousaine Delair-Tech lauréate de la 5e éditon des Prix Galaxie

 |   |  424  mots
L'équipe de Delair-Tech reçoit le Prix Galaxie 2012 Copyright PP
L'équipe de Delair-Tech reçoit le Prix Galaxie 2012 Copyright PP (Crédits : PP)
Pour les 100 jours de la mission Curiosity sur mars, le Club Galaxie avait choisi la salle dédiée à la planète rouge pour organiser ce jeudi 15 novembre la 5e édition des Prix Galaxie à la Cité de l'Espace. Sur le thème "Innovation et Espace au Service de tous", le jury a récompensé trois projets. L'entreprise Delair-Tech a notamment reçu le Prix Galaxie doté de 10.000 euros.

La soirée organisée à la soirée de l'espace a permis au jury présidée par Claudine Subra-Mazoyer, directrice de l'économie et de l'emploi du Sicoval, de récompenser trois projets autour du thème "Innovation et Espace au Service de tous". Pierre Vedrenne, organisateur du Prix Galaxie 2012 et Jean-Pierre Madier, président du Club Galaxie, ont tenu a souligné la qualité des 19 dossiers reçus. "Nous nous sommes lancés dans l'organisation dès le mois d'avril avec des groupes de travail, une sélection pointue..." a ainsi rappelé Pierre Vedrenne.

L'entreprise toulousaine Delair-Tech spécialisée dans la fabrication de mini-drones de grande autonomie s'est vu remettre le Prix Galaxie 2012. Doté de 10.000 euros, il récompense une PME de moins de 5 ans ou un projet suffisamment mature pour envisager la création d'une entreprise à court terme. Pour Benjamin Benharrosh, directeur financier et commercial de l'entreprise, "cette récompense représente beaucoup car nous avons bénéficié d'énormément de soutien en nous installant à Toulouse". Delair-Tech a été fondé par quatre ingénieurs issus de Polytechnique : Benjamin Benharrosh, Michaël de Lagarde, Bastien Mancini et Benjamin Michel.

Le Prix Étoile 2012, doté de 2.500 euros, est revenu à Aymeric Barthes et Gaëtan Séverac de Naïo Technologies qui développent de solutions innovantes en "Agrobotique". L'entreprise a mis au point un robot électrique autonome de désherbage et de collecte de données in situ pour le maraîchage. L'objectif est d'améliorer les conditions de travail des agriculteurs. "C'est une énorme récompense par rapport aux efforts et au travail. Cela prouve que l'on peut être à la fois rêveur et idéaliste et avoir un projet concret, ont réagi les deux hommes. Au-delà de la récompense financière, nous allons bénéficier d'un réseau, d'une expérience et de conseils." L'entreprise prévoit de développer rapidement la deuxième version de leur produit.

Enfin, cinq étudiants de Supaero Space Section de l'ISAE ont été récompensé du prix Graine d'Étoile 2012 (doté de 1.000 euros) pour avoir développé un système de pilotage de roulis appliqué à une fusée. Cette 5e édition du Prix Galaxie était parrainée par Sylvestre Maurice, docteur en astrophysique, astronome à l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie de Toulouse. Responsable de la partie française d'élaboration de la Chem Cam utilisée à bord de Curiosity sur Mars, il est intervenu en visio-conférence pour féliciter les lauréats et apporter son soutien à la recherche.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :