Giroptic lance la première caméra sportive 360° HD

 |   |  392  mots
La PME a conçu ses premières caméras à 360° pour permettre aux agents immobiliers de pouvoir faire plus facilement des visites virtuelles des appartements et maisons. © Giroptic
La PME a conçu ses premières caméras à 360° pour permettre aux agents immobiliers de pouvoir faire plus facilement des visites virtuelles des appartements et maisons. © Giroptic (Crédits : giroptic)
Après avoir commercialisé un appareil photo automatique qui prend des clichés à 360°, la jeune entreprise lance une caméra adaptée aux besoins des skieurs, des plongeurs ou des parachutistes.

L'histoire a démarré en 2008. A l'époque, l'idée était d'aider les agents immobiliers à avoir de meilleures images pour présenter les appartements et maisons en vente ou en location. « Nous leur avons conçu un appareil automatique capable de prendre une photo sur 360° en un seul cliché. Ils pouvaient ainsi réaliser très simplement des visites virtuelles interactives », explique Richard Ollier, co-fondateur et président de Giroptic.
Depuis, la technologie a évolué. Et la PME a mis au point bien d'autres modèles, avec notamment des optiques haute définition. Dans ses cartons, le 360 Geonaute, déjà visible sur le site de la nouvelle marque d'Oxylane, dédiée au sport et à l'électronique. Un appareil grand public qui pourrait - pourquoi pas - détrôner la fameuse caméra embarquée GoPro. En cours d'industrialisation, cette caméra sera commercialisée avec plusieurs packages adaptés aux besoins des skieurs, des plongeurs ou des parachutistes.
Après Oxylane, Giroptic compte bien trouver d'autres partenaires à qui vendre sa technologie sous licence. « Notre modèle économique est le même que celui d'Intel. Nous développons une technologie qui sera utilisée dans des produits créés en masse pour de nouveaux usages par des industriels », explique Richard Ollier. L'objectif est ambitieux. Mais déjà des discussions sont en cours avec des opérateurs téléphoniques et des entreprises américaines.

Un marché mondial de cinq millions d'unités

Pour autant, Giroptic gardera une petite taille. De 8 salariés aujourd'hui, ils seront 10 ou 11 dans les douze prochains mois pour un chiffre d'affaire qui devrait atteindre le million d'euros sur 2013. « Nos partenaires financent la R&D et nous versent des royalties sur leurs ventes », précise Benjamin Catelet, en charge du commercial.
A raison de 5 millions d'unités vendues par an dans le monde, le marché de la caméra sportive sur lequel se positionne leur partenaire Oxylane est une très belle opportunité. Il y a deux ans, Richard Ollier se formait à l'université de Stamford dans le cadre d'un programme conçu en partenariat avec Euratechnologies, le parc où est implantée son entreprise. C'est là, d'après lui, qu'il a compris comment construire le développement à long terme de son entreprise en donnant corps à ses intuitions. La leçon a tout l'air de porter ses fruits.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/07/2013 à 12:11 :
Et si nous revenons à l'histoire de leurs fondateurs, nous pouvons siter la société GIRONIMMO http://www.societe.com/societe/gironimmo-481330363.html à la base de leurs première échec. Les clients de l'époque s'en souvienne encore !
a écrit le 10/07/2013 à 20:59 :
A son lancement, la societe Giroptic a commence par fabriquer un appareil photo a 360 degres destine au marche de l'immobilier le Giroptic. Le manque de qualite technique du produit a entraine un echec commercial.
Ensuite la societe Giroptic a fabrique un appareil photo a 360 degres qui devait revolutionner le monde de la photographie. Celui-ci devait en plus de la photo realiser des prises de mesures, etc... voir site officiel http://www.girocam.com/
La encore la technique est mediocre, le resultat sans appel: 2eme echec commercial.
Cette fois c'est donc sur le monde du sport, que Giroptic a jeter son devolu. Au vu des images publiees sur le site officiel http://www.wesphere.com/
On peut constater qu'il y a une constante chez Giroptic, a savoir la qualite mediocre des produits et des images obtenues. Quid du resultat commercial ?
On peut maintenant imaginer le lancement d'une 4eme camera Giroptic pour les artisans boulangers ?
a écrit le 09/07/2013 à 23:29 :
Cette société a été mainte fois montré du doigt pour la médiocrité de ses produits. Elle est connue et reconnue pour vendre du matériel bas de gamme, de mauvaises qualités et surtout d'avoir des pratiques commerciales douteuses. Il suffit de chercher un peu pour voir que même une référence dans le 360 les a abandonné car trop mauvais :
http://www.kolor.com/blog-fr/2012/10/29/kolor-arrete-la-revente-de-girocam-voici-pourquoi/
On se demande pourquoi Oxylane s'est associé avec une entreprise aussi peu recommandable ? La journaliste nous livre ici un papier de communication et publicitaire, en aucune manière un travail journalistique !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :