Harry Plast crée des enveloppes sécurisées et express innovantes

 |   |  380  mots
A sa création en 1979, Harry Plast fabriquait des sacs d’emballage plastique pour les filateurs de Roubaix-Tourcoing. © Harry Plast
A sa création en 1979, Harry Plast fabriquait des sacs d’emballage plastique pour les filateurs de Roubaix-Tourcoing. © Harry Plast (Crédits : Harry Plast)
L’inventeur de l’enveloppe gonflable de Chronopost met au point des solutions pour améliorer l’inviolabilité, l’intégrité, la traçabilité et la sécurité des envois. Il dépose de deux à trois brevets par an !

Face à des concurrents axés sur des fabrications en grande série pour les besoins des gros marchés, Harry Plast a choisi de spécialiser sa production d'enveloppes plastique sur des besoins de niche avec la volonté de trouver des solutions inédites à des demandes sortant de l'ordinaire. Ses équipes s'emploient à imaginer de nouveaux emballages afin d'améliorer l'inviolabilité, l'intégrité, la traçabilité et la sécurité des envois postaux.

L'entreprise dépose de deux à trois brevets par an. En 2012, elle réalisait, avec un effectif de 30 salariés, un chiffre d'affaires de 4,7 millions d'euros, soit 20 % de plus qu'en 2010. Jolie progression pour une activité que l'on aurait pu croire sans grande valeur ajoutée.

Enveloppe sécurisée

A sa création en 1979, Harry Plast fabriquait des sacs d'emballage plastique pour les filateurs de Roubaix-Tourcoing. La crise du textile aurait dû la mettre à genoux. Mais sous la houlette de son fondateur et PDG, Jean-Marie Harrissart, l'entreprise a pris la voie de l'innovation qu'elle n'a plus quittée depuis. Elle a d'abord créé une enveloppe plastique capable de maintenir la qualité des pellicules photos envoyées à développer par La Poste.

Transports de fonds

Elle s'est ensuite occupée des transports de fonds en inventant une enveloppe sécurisée. Puis elle s'est penchée sur la protection en créant pour Chronopost une enveloppe gonflable, encore aujourd'hui en circulation. Vinrent ensuite les pochettes bulle et les sacs munis de cartouches d'encre destinées à empêcher le vol des billets de banque. Dernièrement, Harry Plast en collaboration avec Lisotherm, une autre PME innovante, a conçu une enveloppe isotherme qu'elle cherche à décliner sous forme de pochette individuelle avec adhésif repositionnable.

Bonne communication

Selon Guillaume Petit, responsable commercial d'Harry Plast, « toutes ces innovations sont surtout le fruit d'une bonne communication entre les différentes équipes de l'entreprise ». Toutes les semaines, la direction se réunit avec une partie du personnel administratif, commercial et de production. Chaque problème détecté ou anticipé, en interne ou chez un client, fait l'objet d'un travail de réflexion. « Rien ne tombe aux oubliettes. C'est de là que naissent nos idées et leurs réalisations », précise Jean-Marie Harrissart. La R&D chez Harry Plast, c'est l'affaire de tous.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :