Rev3 ou cinq ans d'une démarche inédite en matière d'innovations

 |   |  645  mots
Philippe Vasseur a effectué en 2016 une mission expérimentale de 18 mois sur la revitalisation et la réindustrialisation des Hauts-de-France.
Philippe Vasseur a effectué en 2016 une mission expérimentale de 18 mois sur la revitalisation et la réindustrialisation des Hauts-de-France. (Crédits : Antoine Repesse)
Depuis le lancement du « master plan » de Jeremy Rifkin pour mener une transformation de l'ancien territoire minier et industriel, les initiatives se sont multipliées.

En octobre 2013, la région des Hauts-de-France écoutait avec circonspection les propos de Jeremy Rifkin sur la troisième révolution industrielle. Mais qu'est-ce que ce prospectiviste américain venait-il faire dans le Nord-Pas-de-Calais ? Appelé à la rescousse par Daniel Percheron, le précédent président de région, et Philippe Vasseur, alors président de la CCI régionale, le chantre de l'économie verte lançait un master plan pour faire de cet ancien territoire minier et industriel un laboratoire de la transition énergétique.

L'objectif de l'époque ? « Manifester notre volonté collective : réunir élus, chefs d'entreprises et monde académique, qui n'étaient pas forcément du même bord politique, était inédit », rappelle l'ancien ministre de l'Agriculture (1995-1997), qui a effectué en 2016 une mission expérimentale de 18 mois sur la revitalisation et la réindustrialisation des Hauts-de-France.

Une démarche unique en France

Cinq ans après le lancement de ce mouvement de troisième révolution industrielle, il s'est mué en Rev3, repris dans le programme du nouveau président de région, Xavier Bertrand. La démarche est unique en France.

« Rev3 avec le R de robotique mais aussi...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :