Cosmétiques : Spurway a revu son réseau de distribution pour renouer avec la croissance

 |   |  370  mots
Cette petite société fondée à Cannes au début du 19ème siècle avait été reprise en 1893 par un Anglais et un Irlandais qui avaient alors créé et développé une gamme d'eaux de toilette et de crèmes. Ses méthodes de commercialisation n'avaient pas vraiment évolué...© Spurway
Cette petite société fondée à Cannes au début du 19ème siècle avait été reprise en 1893 par un Anglais et un Irlandais qui avaient alors créé et développé une gamme d'eaux de toilette et de crèmes. Ses méthodes de commercialisation n'avaient pas vraiment évolué...© Spurway (Crédits : Spurway)
Le parfumeur basé à Cannes appuie sa stratégie sur des produits cosmétiques « à l'ancienne », « naturels et sans conservateurs » et sur une distribution organisée essentiellement via la vente directe.

Les bonnes vieilles formules, cela a du bon... quand il s'agit de produits. Pour le reste, il faut sans cesse s'adapter à son époque et à aux modes de consommation. C'est ce que visiblement avait omis de faire Spurway.
Cette petite société fondée à Cannes au début du 19ème siècle avait été reprise en 1893 par un Anglais et un Irlandais qui avaient alors créé et développé une gamme d'eaux de toilette et de crèmes. Rachetée en 1935 par un Cannois, Jacques Langasque, la petite entreprise se transmet de père en fils jusqu'en 2011. Ses produits utilisent les vieilles recettes, sont de qualité, mais... "ils étaient vendus via la boutique cannoise et la vente directe, or ces deux modes de commercialisation ne sont pas compatibles", explique Tony Aad qui reprend Spurway en mai 2011.
Ce concepteur de parfums de Grasse décide donc de toiletter entièrement la marque et de réorienter la distribution de tous les produits. Le PDG décide ainsi de vendre crèmes, bougies et parfums en boutique sous la marque Parfumerie de l'Île de Notre-Dame, et en vente directe sous l'appellation Marcus Spurway. Et il lance un site internet.

Un catalogue avec 200 références

Aujourd'hui, le réseau de vente directe compte 750 distributeurs en France métropolitaine, en Martinique, en Belgique et en Allemagne. De 100.000 euros en 2011, le chiffre d'affaires atteint 680.000 euros en 2012 et les prévisions tablent sur le million d'euros pour 2013.
"Nos produits sont naturels, sans conservateurs", souligne Tony Aad particulièrement fier de son huile de vison et de son masque au camphre, de "vieux" produits qui n'ont pas à rougir face aux derniers-nés des grandes marques, affirme-t-il. Son fournisseur de matières premières est la société Diffusions Aromatiques, basée à Grasse, tandis que le packaging est assuré par Gandolphe Emballage.
Outre la boutique cannoise, Spurway possède une unité de production à St-Cézaire, près de Grasse. Actuellement la TPE déploie un catalogue de 200 références, dont la gamme « Les Essentielles », la dernière-née. Spurway envisage la sortie de deux nouveaux produits - un masque hydratant et une crème exfoliante - d'ici fin 2013. On ne change pas des formules qui gagnent !

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2014 à 19:46 :
Etant client et distributeur pour la parfumerie de luxe à juste prix Marcus SPURWAY, je peux dire que leur parfum, existant depuis 1825, dont des créations de luxe à des prix abordables pour tous et d'une qualité irréprochables.

De plus en devenant client privilégié, en me contactant , cela permet de bénéficier de réductions à plus de 45% sur tous les produits.

N'hésitez pas à me contacter car nous agrandisons notre réseau avec un plan de carrière + voyages à gagner + concept voiture Marcus SPURWAY

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :