3MO Performance accélère dans les boîtes de vitesse pour l'automobile

 |   |  308  mots
Devenue 3MO Performance, l'entreprise (50 salariés) a vu son chiffre d'affaires croître d'un peu plus de deux millions d'euros en 2009 à 4,6 millions en 2012 en ciblant les constructeurs (PSA, Renault, Alpine, etc.), les équipementiers (Valeo, Faurecia, etc.) et les particuliers, propriétaires d'un véhicule de compétition. © 3MO Performance
Devenue 3MO Performance, l'entreprise (50 salariés) a vu son chiffre d'affaires croître d'un peu plus de deux millions d'euros en 2009 à 4,6 millions en 2012 en ciblant les constructeurs (PSA, Renault, Alpine, etc.), les équipementiers (Valeo, Faurecia, etc.) et les particuliers, propriétaires d'un véhicule de compétition. © 3MO Performance (Crédits : 3MO Performance)
Spécialisée dans la conception et la fabrication de boîtes de vitesse pour l'automobile, la PME a pris pied chez les constructeurs, les équipementiers et même les particuliers, qui bientôt pourront acheter en ligne. En cinq ans, l'entreprise a doublé son chiffre d'affaires.

Pour 3MO Performance, l'objectif est clair : il s'agit de d'acquérir 10% des parts de marché de la fabrication de boîtes de vitesse en Europe d'ici 2015. Ingénieur passionné de sport automobile et de prototype, Stéphane Rogeon a donné un sérieux coup de volant à la PME basée à Laval (Mayenne), 3MO, autrefois spécialisée dans la seule fabrication de moules pour l'injection plastique automobile.
Repreneur de l'entreprise en 2008, il a investi près de 4 millions d'euros dont 1,4 million en R&D pour diversifier l'activité vers la conception et la production de boîtes de vitesse et l'usinage industriel. Devenue 3MO Performance, l'entreprise (50 salariés) a vu son chiffre d'affaires croître d'un peu plus de deux millions d'euros en 2009 à 4,6 millions en 2012 en ciblant les constructeurs (PSA, Renault, Alpine, etc.), les équipementiers (Valeo, Faurecia, etc.) et les particuliers, propriétaires d'un véhicule de compétition.
Les efforts de diversification et de R&D permettent d'esquisser une croissance de 20% à 30% en 2013 pour atteindre un CA de 5,6 millions d'euros. "Le plan de développement vise un chiffre d'affaires de 8,5 millions en 2015", affiche Stéphane Rogeon.

Levée de fonds

Passé de simple sous-traitant à sous-traitant-fabricant, et même de bureau d'études externalisés pour de grands noms de l'automobile (PSA, Renault, etc.), 3MO Performance vient d'effectuer une levée de fonds de 790 000 euros auprès du fonds public régional IDEE, entré au capital de l'entreprise au côté de l'actionnaire historique Volvey Developpement.
L'entreprise, qui envisage d'investir 2,7 millions d'euros dans l'extension de son bâtiment fin 2013 et de recruter 25 personnes d'ici 2015, entend ainsi gagner en crédibilité et poursuivre sa politique d'innovation pour participer à la conception des véhicules de demain.
Amorcée avec la signature de contrats en Chine, Thaïlande et aux Etats-Unis, l'export pourrait représenter 30% des ventes à l'horizon 2016, contre seulement 17% aujourd'hui.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :