Roche Vendée Basket Club : les Tigresses sortent les griffes

L’équipe féminine de basket de la Roche Vendée Basket Club évolue en première division de la Ligue Féminine de Basket et compte bien y rester, voire accéder aux Coupes européennes. Le club de la Roche sur Yon, véritable acteur local, mise également sur le développement de partenariat business avec les entreprises.

3 mn

(Crédits : DR)

Philippe Provost a joué au volley dans sa jeunesse, mais il préside depuis onze ans un club de basket, la Roche Vendée Basket Club (RVBC).  « Bien que nous ayons des joueurs masculins en National 3, nous sommes surtout axés sur les filles qui sont depuis cinq ans en Ligue Féminine (première division), et en Eurocup depuis quatre ans. Nous avons aussi un centre de formation labellisé et agréé, avec des U 15 (moins de 15 ans) qui vont disputer la finale  du championnat de France des U15 le 8 mai à Mulhouse » précise avec fierté Philippe Provost.

 Le budget du club est de 2 millions d'euros pour 350 licenciés. Le RVBC dispose de sa propre salle et d'une affluence de 2000 personnes par match (avant le Covid). « Cette année, ça a été difficile au début mais on finit fort » se réjouit le président du club de la Roche-sur-Yon. Le club participe à la vie sociale de sa ville, notamment dans les classes de CM1/CM2 des écoles des quartiers défavorisés, dans lesquelles des éducateurs interviennent autour du basket. « Nous sommes aussi en contact avec les IME (Instituts Médico-Educatifs) et nous leur offrons un basket adapté à ces enfants handicapés » ajoute Philippe Provost. Du côté du tissu économique, le RVBC possède un Club Entreprises fort de 150 sociétés locales et régionales. « Nous proposons des formations de team building lors des journées de matchs et cela marche très bien » décrit Philippe Provost. Une vingtaine d'employés de l'entreprise partenaire vient assister à l'entraînement des joueuses puis à une intervention du coach et d'une basketteuse qui dure entre une heure et une heure et demie. Puis un déjeuner est servi suivi d'une formation spécifique de deux à trois heures selon les demandes de l'entreprise.

Développer la marque les Tigresses

« À l'issue de cette journée, on fait un pot pour discuter librement et nous mettons sur grand écran le discours d'avant-match du coach pour illustrer la manière de motiver une équipe » ajoute le président des Tigresses, le surnom des basketteuses de la Préfecture de la Vendée.  Une expérience renouvelée plusieurs fois cette année à laquelle les entreprises ont bien adhéré et que compte reproduire le club à chaque match de la saison prochaine. Bpifrance aide le club dans la mise en relation avec les entreprises. « J'ai fait cette année une formation sur la posture, comment se tenir lors de débats, qui s'est tenue dans nos locaux avec une quinzaine d'entreprises amenée par Bpifrance.

 Et lors de notre dernier match, nous accueillerons une conférence événementielle de Bpifrance sur l'entrepreneuriat et le sport au féminin avec des dirigeantes engagées du territoire » Philippe Provost est très satisfait de faire partie des Meneurs, car c'est l'occasion « d'écouter Patrice Bégay, Directeur exécutif Communication et Bpifrance Excellence) lors d'un événement ! » dit-il en riant, et surtout d'avoir des échanges avec les autres dirigeants de club : « Nous avons passé récemment deux jours tous ensemble à Marseille, à l'occasion de la Journée des Meneurs. Cela nous permet d'avancer et d'apprendre des autres comment devenir une société d'événementiel ».

 Car pour l'ancien patron d'une société d'immobilier, les clubs ne peuvent plus se contenter de la seule activité sportive : ils doivent proposer d'autres services. La RVBC veut par exemple développer la marque Les Tigresses. « Nous devons leur apporter du plaisir, c'est sûr, mais aussi une offre VIP avec des salons pour les entreprises partenaires ». La Roche Vendée Basket Club se préoccupe aussi de l'environnement en remplaçant son « sixième homme » papier (un leaflet de quatre pages décrivant la composition des équipes) par un QR code sur smartphone pour éviter le gaspillage. Objectif des Tigresses pour cette saison : accéder aux Coupes européennes.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.