L'appel pour une journée nationale contre le sexisme

 |   |  1159  mots
(Crédits : DR)
Le collectif ENSEMBLE CONTRE LE SEXISME qui réunit 22 associations, réseaux et organisations organise la première journée de lutte contre le sexisme. Objectif ? Que cette journée devienne nationale. Explications par le Collectif.

#balancetonporc, #metoo, #TimesUp, les médias, l'opinion publique, les réseaux sociaux se sont enflammés depuis la révélation de l'affaire Weinstein déclenchant une déferlante mondiale de paroles libres de femmes victimes de harcèlement sexuel et de violences. Ce scandale a permis d'inscrire le sexisme dans le débat public et de le rendre visible dans tous les secteurs : art, culture, communication, politique, media, entreprise, éducation... Le sexisme, « qui repose sur la croyance en la supériorité d'un sexe sur l'autre, en l'occurrence l'homme sur la femme, se traduit par des mots, des gestes, des comportements ou des actes qui excluent, marginalisent ou infériorisent les femmes[1] », les délégitiment en quelque sorte et ses manifestations en sont multiples : du sexisme ordinaire, en passant par toutes les discriminations en raison du sexe jusqu'au harcèlement sexuel, agression sexuelle et viol. C'est un fléau qui entrave les femmes, les emprisonne dans des rôles stéréotypés et crée des situations de dépendance, constituant un frein majeur à l'égalité entre les femmes et les hommes, enjeu sociétal, élevé au rang de grande cause nationale du quinquennat par le Président de la République. Les réseaux et associations de femmes et d'hommes dans les médias, le numérique, les droits des femmes et des droits reproductifs, la communication, l'industrie, le sport et la culture... travaillent depuis longtemps pour éradiquer ce fléau dans leur propre environnement, chacune et chacun « dans son couloir de nage » comme le disait Laurence Rossignol, alors Ministre en charge des Droits des femmes.

C'est pourquoi l'idée de nous rassembler en juin 2016 pour soutenir la campagne « SexismePasNotre Genre » nous a immédiatement séduit.e.s, sachant que ces regards croisés, forts d'expertises diverses, permettent de faire émerger de nouvelles solutions et de créer cette solidarité indispensable pour réussir.

Aujourd'hui, le collectif « Ensemble contre le Sexisme » regroupe 22 organisations et réseaux engagés pour lutter contre les agissements, les discriminations et les violences sexistes, sous toutes leurs formes dans la sphère privée et professionnelle.

La journée du 25 janvier 2018, sous le marrainage de Marlène Schiappa, Secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, est une première étape qui illustre nos efforts conjugués pour identifier les causes du sexisme, dans tous les secteurs et proposer des solutions. Cette 1ere journée sera consacrée en priorité au sexisme dans la santé, le travail, la culture et le sport.

Sexisme & Santé
Sommes-nous malades du sexisme ? Alors que les politiques de santé publique sont empreintes d'égalité, le sexisme imprègne toutes les strates de notre société, historiques, médicales, professionnelles, sexuelles. Entre invisibilité, violences et approche spécifique de la santé des femmes, mettre à jour le sexisme dans le domaine de la santé est une priorité. Femmes soignantes ou soignées, la santé est porteuse de la même construction clivante qu'impose le sexisme. Il nous faut aujourd'hui déconstruire une tradition de contrôle et d'appropriation du corps des femmes dans le champ médical pour préserver les femmes d'aujourd'hui de tout agissement sexiste. Toutes et tous malades du sexisme, mais si on se soignait !

Sexisme & Travail
Que faire contre le sexisme en entreprise, et particulièrement le sexisme ordinaire ? Blagues sexistes à la machine à café, actes d'incivilité, de mépris, police des codes sociaux de sexe... Le sexisme contribue au maintien des plafonds de verre qui cantonnent les femmes dans des rôles subalternes ou des métiers moins valorisés et font qu'elles sont toujours payées, en moyenne, 19 % de moins que les hommes en 2017 ! Il est facteur de souffrance et de gâchis des talents, participe au déséquilibre des temps de vie professionnels et personnels, et contribue à la précarité du travail des femmes. Les organisations doivent aujourd'hui évoluer pour permettre aux femmes de prendre la place qui leur revient, notamment aux postes clefs et dans les secteurs où elles sont en forte minorité, comme le numérique. L'égalité professionnelle est un facteur de progrès pour les femmes comme pour les hommes.

Sexisme, Culture & Sport
Par quel exploit arithmétique les petits garçons qui sont à peine 8 % dans les classes de danse finissent-ils par diriger 82 % des centres chorégraphiques ? Par quelle pirouette statistique les femmes largement majoritaires dans les classes d'instruments de conservatoire ne dirigent-elles que 4 % des orchestres ? Et pourquoi en 2017 n'y a-t-il encore qu'une seule femme présidente de Fédération olympique ? Le sexisme est encore et plus que jamais à l'œuvre dans le sport et la culture, qui se targuent pourtant de véhiculer des valeurs d'égalité, de diversité et de tolérance. Or le sexisme, selon Geneviève Fraisse, repose sur une « disqualification » du corps des femmes. Si le corps peut être vecteur d'émancipation, il reste trop souvent l'enjeu d'assignations sexistes dans les milieux artistiques et sportifs où règnent encore la tyrannie du corps jeune et normé et la culture de la performance.

Un lieu symbolique : Télécom ParisTech

Pour la 1re journée nationale contre le sexisme, le collectif a choisi une école prestigieuse d'un secteur où les femmes sont encore trop peu nombreuses, 16 % dans les métiers de la Tech : Télécom ParisTech, qui forme une nouvelle génération porteuse d'innovation et d'espoir.

Point de départ d'une action collective pour créer un environnement plus propice à l'épanouissement des femmes et de leurs droits, notre mobilisation s'inscrit à chaque étape de la vie des femmes afin que disparaisse toute forme de sexisme, qu'il soit ordinaire et invisible ou violent et agressif.

Nous lançons le 25 janvier l'appel des 22 pour la création d'une Journée nationale contre le Sexisme accompagnée de propositions concrètes en vue de construire un nouveau modèle de société égalitaire, et permettre à chacun et à chacune d'agir au quotidien.

....................................................................................................................................

Membres du collectif ENSEMBLE CONTRE LE SEXISME : Centre Hubertine Auclert - Cercle InterElles - Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes (CLEF) - Excision, parlons-en - Femmes ingénieurs - Femmes solidaires - Femix Sport - Fédération Nationale des CIDFF (FNCIDFF) - Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF) - Fondation des femmes - Global contact - Grandes écoles au féminin - Brigitte Grésy, Experte Égalité - Haut Conseil à l'Égalité entre les femmes et les hommes (HCE) - Mouvement HF - Mouvement français pour le Planning familial - Observatoire de l'équilibre des temps et de la parentalité en entreprise - ONU Femmes France - Social Builder - Toutes Femmes, Toutes Communicantes - WIFILLES - Women in Networking (WIN)

...................................................................................................................................

[1] Rapport du Conseil supérieur de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (CSEP), Le sexisme dans le monde du travail, entre déni et réalité, Brigitte Grésy et Marie Becker, Mars 2015

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :