Bandeau Women For Future

Stéphanie Delestre, les algorithmes au service de l'emploi

 |   |  355  mots
(Crédits : DR)
Chaque semaine La Tribune et son partenaire Bpifrance vous font découvrir une femme créatrice d'entreprise dans nos régions. Stéphanie Delestre, co-fondatrice de Qapa, utilise les nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle et les algorithmes au service de l'emploi intérimaire des non-cadres.

Les sites internet spécialisés dans l'emploi étant surtout destinés aux cadres, Stéphanie Delestre décide en 2011 de co-fonder Qapa avec Olivier Zier « afin de mettre nos compétences et les outils ultra performants que sont les algorithmes, les machines learning et l'intelligence artificielle à disposition de ceux qui en ont le plus besoin, les non cadres ». Son site et son application mobile proposent des missions d'intérim à plus de 4,5 millions de français inscrits, avec comme valeur principale, la bienveillance qui va de pair avec des salaires correctes négociés et peut-être bientôt un paiement à la semaine. Pour attirer les offres des 300 entreprises clientes, Qapa propose de porter les contrats de travail, prenant ainsi en charge les salaires et les déclarations multiples. « Nous sommes une entreprise de 80 salariés en internet, contre 20 en 2016, mais aussi de 2000 salariés par mois ! ».

La réussite de cette startup revient à la digitalisation précoce de tous les process de l'intérim et à l'utilisation des algorithmes et des matching learning. Elle propose ainsi des offres d'emploi en temps réel à des profils adaptés et répond rapidement à une offre et une demande. « Dès 2011, Bpifrance a donné son agrément à Qapa pour permettre aux fonds d'investissement d'investir dans l'entreprise ». Six ans plus tard, elle lui remet le prix du Grand Défi numérique dans la catégorie Big Data et soutient ainsi son projet de recherche sur le futur des algorithmes développé en partenariat avec l'Inria, Ehess et le CNRS.

En parallèle de ce métier, Stéphanie Delestre co-anime chaque semaine « A votre service » sur Beur FM avec Philippe Robichon. L'émission de radio conseille et aide ses auditeurs à trouver du travail. « Le marché de l'emploi est en train d'évoluer, constate Stéphanie Delestre. Il n'y a plus assez de candidats formés à certains métiers comme celui d'électricien, de cariste ou d'aide-soignant. L'emploi est une préoccupation majeure pour les français. Leur trouver du travail m'apporte beaucoup de joie. C'est une aventure humaine au service des gens et pour l'égalité des chances. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :