La 3D chez les Français dès le mois prochain

Les premières télévisions équipées de la technologie 3D seront mises en vente en France courant avril. Panasonic, Samsung et LG sont prêts.
(Crédits : Reuters)

Avec son film "Avatar", James Cameron, a donné le "la" de la 3D. Mais, dès le mois prochain, l'expérience de la 3D ne se vivra pas seulement au dans les salles de cinéma françaises mais également depuis son salon. Les premiers sur les starting-blocks de ce nouveau segment prometteur sont le japonais Panasonic et les sud-coréens Samsung et LG.

C'est Samsung qui devrait ouvrir le bal. Encore que le groupe entretient le flou sur la date de sortie évoquant une commercialisation "autour du 15 avril". Le sud-coréen offrira pour sa part plusieurs produits. Sa gamme, déclinée en différentes types d'écrans (plasma, LCD, Led), sera vendue entre 1.500 et 5.500 euros auxquels il faudra rajouter entre 100 et 150 euros par paire de lunettes. Le numéro un mondial des téléviseurs se fixe un objectif d'au moins deux millions d'unités vendues dans le monde cette année.

Suivra ensuite Panasonic. Son premier téléviseur 3D, doté de deux paires de lunettes, sera commercialisé en France dès le 25 avril prochain. Pour cet écran plasma permettant de passer de la 3D à la 2D, il faudra tout de même sortir environ 2.500 euros. Aux Etats-Unis, ce modèle en vente depuis le début du mois de mars, est déjà en rupture de stock, a ajouté Laurent Roussel, président de Panasonic France lors d'une conférence de presse ce jeudi à Paris.

Le mois suivant, en mai, ce sera au tour de LG d'investir le marché français avec quatre téléviseurs LCD. Puis en septembre, le sud-coréen proposera deux types d'écran plasma. Les prix s'échelonneront de 1.800 à 3.000 euros. Deux paires de lunettes seront fournies avec les télévisions haut de gamme, et une avec le milieu de gamme. Pour en acquérir d'autres, l'usager devra débourser quelque 130 euros.

Quant à Sony, il a annoncé que ses premiers modèles de téléviseurs 3D seront disponibles sur le marché japonais le 10 juin prochain. Il s'attaquera peu de temps après au marché international. Le géant de l'électronique attend que des programmes soient disponibles. "Car sans contenu, le téléviseur 3D n'a pas grand intérêt", se justifiait Yoshihisa Ishida, le vice-président du groupe début mars lors d'une conférence de presse.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.