Cisco : feu vert américain pour le rachat de Tandberg

 |  | 232 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les autorités américaines ont approuvé le rachat du spécialiste norvégien de la vidéoconférence par l'équipementier américain en télécoms. Elles estiment que cette opération ne pose pas de danger pour la concurrence.

Cisco se rapproche de la prise de contrôle de Tandberg. L'équipementier en télécoms a en effet obtenu ce lundi le feu vert des autorités américaines de la concurrence pour racheter le groupe norvégien spécialisé dans la visioconférence. Le département de la Justice estime que cette acquistion "ne devrait pas poser de problème à la concurrence en raison de la nature de l'évolution du marché et des engagements que Cisco a pris envers la Commission européenne pour faciliter l'interopérabilité" avec d'autres équipementiers.

 Le groupe américain va ainsi débourser 3,4 milliards de dollars pour mettre la main sur Tandberg. Malgré l'accord du conseil d'administration de sa cible, Cisco avait dû relever son offre de plus de 10% pour convaincre les actionnaires du groupe norvégien, qui jugeaient la première propostion insuffisante. Il avait finalement réussi à boucler l'opération début décembre en dépassant le seuil de 90% dans le capital de Tandberg.

En rachetant Tandberg, Cisco affiche sa volonté de se renforcer dans le secteur de la vidéoconférence, l'un des seuls à avoir bénéficié de la crise grâce à la réticence des entreprises à financer des voyages professionnels. Le groupe norvégien a réalisé un chiffre d'affaires de 808,8 millions de dollars en 2008. Cisco estime que l'acquisition sera positive pour ses résultats à partir de 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :