Une chaîne de foot viable sans la Ligue 1

 |   |  692  mots
Copyright Reuters
Frédéric Thiriez a présenté devant le CSA son projet de chaîne de foot, en concurrence à Canal+ et à TV Numeric. Le CSA pourrait décider mardi.

De Jean-Michel Aulas (Olympique Lyonnais) à Jean-Claude Dassier (OM), en passant par Michel Seydoux (président du club de Lille) ou Bernard Caiazzo (Saint-Etienne), tout le gratin du football est venu soutenir Frédéric Thiriez lundi, qui a défendu devant le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) le projet d'une chaîne consacrée au football. La Ligue de football professionnel (LFP), qui souhaite obtenir une chaîne de télévision numérique terrestre, est en concurrence avec deux autres projets. Canal+ veut proposer Canal+ Family afin d'enrichir le bouquet Canal sur la TNT payante sur laquelle il compte 1 million d'abonnés, tandis que le distributeur de TNT payante a présenté Select TV, une chaîne qui offrirait en plus un service de vidéo à la demande. Le CSA pourrait décider mardi à l'occasion d'une plénière le gagnant de la consultation.

Une chaîne pour assurer la sécurité financière des clubs

Pour la Ligue de foot, "il s'agit d'assurer la sécurité financière des clubs dans un climat concurrentiel de plus en plus fermé ", a expliqué le président de la Ligue de football professionnel (LFP), en référence au prochain appel d'offres sur les droits de la Ligue 1 en 2011, et où il ne pourrait y avoir qu'un seul acheteur, Canal+. Premier souci de Frédéric Thiriez, couper court aux critiques sur le rôle de la Ligue de football, qui deviendrait à la fois éditeur de chaîne, concurrent de fait de Canal Plus, et vendeur de droits sportifs (avec comme principal client Canal +). Même si au départ la chaîne était imaginée pour parer à la défection d'Orange Sport, Frédéric Thiriez a assuré que CFoot n'était pas bâti sur la seule Ligue 1. «Il y aura 9 matchs de Ligue 2 en 2011 et peut-être l'exclusivité en 2012, ainsi que deux matchs de Ligue 1 en différé, de l'information, des documentaires. Ce sera la chaîne de la promotion du football, en synergie avec les clubs qui ont déjà des chaînes», a indiqué le président.

La Ligue 1 en direct seulement si des matchs ne trouvent pas preneurs

Des matchs de Ligue 1 en direct feraient leur apparition sur CFoot, uniquement si certains matchs ne trouvaient pas preneur «au prix de réserve fixé» dans le cadre de l'appel d'offres. Autrement dit, quoiqu'il arrive, la Ligue de foot lancerait son appel d'offre comme d'habitude. Mais puisque c'est Frédéric Thiriez, qui décide du fameux prix de réserve, ne serait-il pas tenté de le fixer trop haut pour favoriser sa chaîne au détriment d'autres acheteurs ? «Je ne peux pas faire n'importe quoi. Le prix peut être soumis à un juge».

Recours sur la Ligue 2

Pourtant, la LFP connaît déjà un problème sur la Ligue 2. Au printemps, elle a décidé de ne pas attribuer les 9 matchs à Ma Chaîne Sport sous prétexte que "le diffuseur a décidé lui même de proposer moins qu'aujourd'hui", a assuré Frédéric Thiriez au CSA. Ce que conteste Ma Chaîne Sport, qui a déposé un recours devant le Tribunal de commerce réclamant 30 millions d'euros de dommages et intérêts. Dans ce recours, la chaîne payante conteste aussi à la LFP le droit de devenir éditeur de chaîne.  

Un budget de 18 millions d'euros

Pour la LFP, CFoot, dotée d'un budget prévisionnel de 18 millions d'euros, atteindrait l'équilibre dès 2012. Elle vise 700.000 abonnés en 2014 sur la TNT et 3,5 millions toutes plateformes confondues (câble, satellite, ADSL). Disponible à la fois sur les bouquets ADSL et câblés ou de manière individuelle, CFoot encaisserait 4 euros par abonné. 

Paradoxalement, Canal+ ne voyait pas d'un mauvais oeil le projet de la Ligue de football. Son président Bertrand Meheut l'a même défendu devant les présidents de clubs. De fait, son groupe souhaite minimiser le ticket investi dans le football (la chaîne investit 450 millions d'euros par an dans la Ligue 1 sur un total de 668 millions), et sait que les clubs ont besoin d'un complément.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :