Philips a brillé au deuxième trimestre

 |   |  268  mots
Le directeur général de Philips, Frans van Houten - Copyright Reuters
Le directeur général de Philips, Frans van Houten - Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Philips a fait état lundi de ventes et de résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre, soutenu par l'amélioration de son secteur d'équipements médicaux et a dit être en passe d'atteindre ses objectifs en matière de réduction de coûts pour l'exercice annuel. Le géant néerlandais de l'électronique a publié lundi pour le deuxième trimestre un bénéfice net de 167 millions d'euros, contre une perte de 1,35 milliard un an plus tôt.

"L'économie dans son ensemble n'est pas favorable, mais nous avons observé de la croissance en Russie, au Moyen Orient, en Asie et aux Etats-Unis", a déclaré le directeur général du groupe diversifié néerlandais Frans van Houten à la chaîne de télévision CNBC. Selon lui, la visibilité pour le restant de l'année "n'est pas très bonne", mais il reste optimiste sur les chances du groupe d'atteindre ses objectifs financiers pour 2013.

Numéro un européen de l'électronique grand public, Philips a également indiqué que son programme visant à économiser 400 millions d'euros en 2012 était en bonne voie.

Le chiffre d'affaires est ressorti en hausse de 5% à 5,892 milliards d'euros, et son Ebitda (bénéfice avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements) a progressé à 450 millions d'euros contre 371 millions un an auparavant, à la faveur d'une hausse des ventes dans sa branche d'équipements médicaux et dans ses activités grand public. Quant au bénéfice net, il a atteint 167 millions d'euros, alors que Philips avait accusé une perte de 1,345 milliard un an auparavant, en raison notamment de lourdes dépréciations d'actifs.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient un bénéfice net de 118 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 5,592 milliards. Le groupe, numéro un mondial de l'éclairage, n'a pas fourni de prévisions détaillées, mais il a confirmé celles qui avaient déjà été fournies pour 2013 et dans lesquelles il tablait sur une croissance de 4% à 6% de ses ventes, une hausse de 10% à 12% de son bénéfice et d'un retour sur investissement de 12% à 14%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/07/2012 à 15:36 :
Les dernières études réalisées aux USA sur les ampoules basse consommation maintenant obligatoires, montrent des risques liés à l'émission d'UV.
Les chercheurs de Stony Brook ont en particulier fait ces expériences, en raison des déficiences des études menées par l'UE nécessaires à la mise en oeuvre de l'interdiction des ampoules classiques, et de facto l'obligation d'utiliser ces nouvelles ampoules.
http://www.examiner.com/article/scientific-study-proves-energy-efficient-bulbs-can-harm-human-skin-cells
Réponse de le 25/07/2012 à 19:16 :
Il est important de boycotter ces ampoules *bulbes* "basses consommation" qui, d'une part, contiennent du mercure (l'un des plus dangereux neurotoxique) dans l'environnement et par ailleurs,donc, émette donc des UV. Il faut utiliser les *halogènes* basse consommation ou encore les ampoules led - mais malheureusement ces dernières ne sont toujours pas parfaitement au point.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :