Philips porté par ses activités santé

Le groupe néerlandais s'est retrouvé largement dans le vert au troisième trimestre, porté par ses branches santé, qui représentent désormais 70% de son chiffre d'affaires, contre 40% en 2014.
Jean-Yves Paillé
Au troisième trimestre, les branches santé de Philips ont représenté 4,157 milliards d'euros de chiffre d'affaires.
Au troisième trimestre, les branches santé de Philips ont représenté 4,157 milliards d'euros de chiffre d'affaires. (Crédits : © Francois Lenoir / Reuters)

Le changement de stratégie de Philips, enclenché il y a quelques années, semble porter ses fruits. Le bénéfice net du groupe est de 383 millions d'euros au troisième trimestre (en hausse de 18%), et son chiffre d'affaires à 5,90 milliards d'euros (+1%) ont été boostés par l'activité de la branche santé du groupe, dont les revenus ont augmenté de 5%.

Les activités santé représentent désormais plus de 70% des revenus (4,157 milliards d'euros) de Philips. Dans le détail, l'activité "santé personnelle" (outils de santé connectée pour les personnes atteintes de maladie chronique par exemple) s'établit à 1,663 milliard d'euros, celle des "diagnostics et traitements" (imagerie médicale,...) atteint 1,635 milliard d'euros, et celle de la santé connectée et logiciels informatiques, 742 millions d'euros. L'activité traditionnelle d'éclairages (luminaires, éclairages LED,...) s'élève à 1,741 milliards d'euros.

Une activité santé multipliée par deux en deux ans

En deux ans, la part de l'activité santé du groupe a quasiment doublé. Au 3e trimestre 2014, (année où Philips a scindé ses activités en deux l'éclairage et la santé) elle générait 2,234 milliards d'euros, soit environ 40% du chiffre d'affaires de Philips.

Le groupe a multiplié les acquisitions et les contrats dans le secteur. Il a mis la main sur Volcano Corporation en 2015 pour 1,2 milliard de dollars, une société spécialisée dans les ultrasons dédiés à l'imagerie médicale. Ou encore en juillet, il a acquis Wellcentive, une société fournissant des logiciels dédiés à la santé. Philips a également vendu 80% de ses activités d'éclairage en 2015.

"La santé personnalisée", priorité de Philips

Par ailleurs, au début de l'année, Frans Van Houten, le patron de groupe néerlandais, a annoncé être prêt à dépenser des milliards d'euros pour de nouvelles acquisitions dans la santé, notamment dans "la santé  personnalisée", avec le suivi individualisé des maladies.  "Cela représentera la croissance future de Philips" expliquait le PDG du groupe fin 2015.

Pour tenir cet objectif, le groupe a notamment signé en août un partenariat avec la société de télécommunications Qualcomm pour avancer dans la santé connectée personnalisée.

Jean-Yves Paillé

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.