Samsung : les bénéfices en hausse pour la première fois depuis deux ans

 |   |  351  mots
La division mobile a dégagé un bénéfice en hausse de 37% à 2.400 milliards de wons en raison de la vigueur des ventes du Galaxy Note 5 et de nouveaux appareils d'entrée de gamme.
La division mobile a dégagé un bénéfice en hausse de 37% à 2.400 milliards de wons en raison de la vigueur des ventes du Galaxy Note 5 et de nouveaux appareils d'entrée de gamme. (Crédits : © Kim Hong-Ji / Reuters)
Le bénéfice net a atteint 4,8 milliards de dollars sur la période juillet-septembre, soit près de 30% de plus qu'un an auparavant. La division mobile a pu compter sur le succès des téléphones d'entrée de gamme

Une première depuis la sortie du Galaxy S4. Samsung Electronics a annoncé jeudi 29 octobre une hausse de 29,3% sur un an de son bénéfice net au troisième trimestre, dopé notamment par son activité smartphones et semi-conducteurs. Ce rebond met un terme à une série de sept baisses trimestrielles consécutives.

L'activité mobile tirée vers le haut par les téléphones d'entrée de gamme

Le numéro un mondial des puces mémoire et des smartphones a vu son résultat opérationnel s'établir à 7.400 milliards de wons (5,9 milliards d'euros) sur les trois mois à fin septembre, ce qui est à peu près conforme à ses prévisions, contre 4.100 milliards de wons il y a un an.

Le bénéfice net a atteint 5.460 milliards de wons (4,37 milliards d'euros) et le chiffre d'affaires a augmenté de 8,9% à 51.700 milliards de wons (41,3 milliards d'euros).

La division mobile a dégagé un bénéfice en hausse de 37% à 2.400 milliards de wons (1,9 milliard d'euros) en raison de la vigueur des ventes du Galaxy Note 5 et de nouveaux appareils d'entrée de gamme alors que le Galaxy S6, lancé en avril, a connu un succès mitigé.

Rachat massif d'actions pour mieux rétribuer les actionnaires

À la faveur de ces résultats, le Sud-Coréen a annoncé le lancement du plus vaste programme de rachat d'actions de son histoire, pour 11.300 milliards de wons (9 milliards d'euros). Samsung a précisé qu'il annulerait toutes les actions acquises dans le cadre de ce programme et qu'il prévoyait de redistribuer à ses actionnaires de 30% à 50% de sa génération de trésorerie (free cash flow) au cours des trois prochaines années, essentiellement via le dividende.

L'annonce de ce programme de rachat d'actions, qui sera étalé sur un an, est censé réjouir les investisseurs réclamant une meilleure rétribution de ses actionnaires de la part du premier fabricant mondial de smartphones, qui a perdu des parts de marchés face à ses concurrents comme Apple et Huawei Technologies.

>> Aller plus loin Huawei, Xiaomi, Lenovo : les téléphones chinois veulent s'exporter

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :