Samsung va-t-il dépasser Apple ?

 |  | 328 mots
Lecture 2 min.
Au second trimestre, Samsung a enregistré un bénéfice net de près de 10 milliards de dollars.
Au second trimestre, Samsung a enregistré un bénéfice net de près de 10 milliards de dollars. (Crédits : © Kim Hong-Ji / Reuters)
Porté par les ventes de puces et le succès du Galaxy S8, le fabricant sud-coréen enregistre un bénéfice net en très forte hausse au deuxième trimestre. Les performances du groupe sur un an pourrait même dépasser celles d'Apple, qui annoncera ses résultats le 1er août.

Le bénéfice net du géant sud-coréen Samsung Electronics s'est envolé de 88,9% au deuxième trimestre, grâce à la demande soutenue pour ses puces mémoire et une progression de ses ventes de téléphones portables, notamment du Galaxy S8, a-t-il annoncé jeudi.

Le bénéfice net a atteint 11.050 milliards de wons (9,92 milliards de dollars), selon un communiqué. Le groupe précise avoir profité en particulier de "la forte demande pour les puces DRAM et SSD", utilisées notamment dans les serveurs et les ordinateurs.

Samsung, premier fabricant mondial de smartphones et de cartes mémoire, fournit ses puces à d'autres groupes, dont son grand concurrent, l'américain Apple. Son activité de semi-conducteurs a ainsi vu son bénéfice d'exploitation bondir de 204% sur un an au deuxième trimestre.

> Lire aussi : Samsung casse la tirelire dans les puces mémoire

Les bénéfices d'Apple varient très peu tandis que ceux de Samsung varient énormément

Le bénéfice d'exploitation du groupe a progressé de 72,9% sur un an à 14.070 milliards de wons, tandis que le chiffre d'affaires est ressorti en hausse de 19,7% à 61.000 milliards de wons. Les analystes s'attendent à ce que Apple annonce le 1er août un bénéfice de 10,6 milliards de dollars.

"Samsung bat pour l'instant ses rivaux, mais les bénéfices d'Apple varient très peu tandis que ceux de Samsung varient énormément avec le prix des puces mémoires", a toutefois expliqué à l'AFP Greg Roh, analyste chez HMC Investment Securities.

> Lire aussi : Samsung bientôt plus rentable que son rival Apple ?

Le groupe sud-coréen vient de traverser une des pires phases de son histoire, entre l'humiliant rappel du Galaxy Note 7, dont les batteries présentaient des risques d'explosion, et l'incarcération de son vice-président Lee Jae-Yong, l'héritier du groupe Samsung, dans le retentissant scandale de corruption qui a entraîné la destitution de l'ex-présidente du pays, Park Geun-Hye.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :