Samsung bientôt plus rentable que son rival Apple ?

 |   |  521  mots
. Le géant sud-coréen estime avoir réalisé un bénéfice opérationnel net record sur le trimestre avril-juin, s'établissant à 14.000 milliards de wons (12,1 milliards de dollars).
. Le géant sud-coréen estime avoir réalisé un bénéfice opérationnel net record sur le trimestre avril-juin, s'établissant à 14.000 milliards de wons (12,1 milliards de dollars). (Crédits : © Kim Hong-Ji / Reuters)
Samsung pense avoir réalisé un bénéfice opérationnel net record sur le trimestre avril-juin, avoisinant les 11 milliards d'euros. Le géant sud-coréen pourrait ainsi dépasser son concurrent Apple pour la première fois.

Une première. Samsung s'apprêterait à réaliser un meilleur trimestre que son grand rival Apple. Le géant sud-coréen estime avoir réalisé un bénéfice opérationnel net record sur le trimestre avril-juin, s'établissant à 14.000 milliards de wons (12,1 milliards de dollars) selon un communiqué de presse du groupe publié vendredi. En hausse de 72% sur un an, ce montant est supérieur aux 13.100 milliards de wons attendus par les analystes interrogés par Thomson Reuters. Le chiffre d'affaires a pour sa part probablement augmenté de 18% sur un an, à 60.000 milliards de wons, ce qui constitue là aussi un record sur un trimestre pour le groupe sud-coréen.

Le fabricant de smartphones n'a pas détaillé ces chiffres et publiera ses résultats complets fin juillet. Mais s'ils se confirment, Samsung pourrait devancer pour la première fois Apple - pour qui les analystes tablent sur un bénéfice de 10,6 milliards de dollars. Les résultats de la firme de Cupertino doivent être annoncés début août.

Hausse des prix des puces mémoires

Samsung, en passe de devenir le leader mondial des semi-conducteurs devant l'américain Intel, a bénéficié du dynamisme de son activité de fabrication de puces mémoires. "Nos clients rencontrent des difficultés pour s'assurer suffisamment de puces semi-conductrices en raison de la demande croissante en gadgets high-tech", a expliqué le groupe en début de semaine. Samsung a annoncé un investissement de 15,6 milliards d'euros dans son activité de puces mémoire pour "répondre activement à ces demandes". Un créneau qui devrait assurer des bénéfices annuels record pour Samsung.

En effet, les analystes prédisent une pénurie de mémoires DRAM et NAND jusqu'à la fin de l'année, entraînant une hausse des prix. Le prix moyen pour les puces DRAM, utilisées dans les serveurs et les ordinateurs, pourrait grimper de 53% en 2017 et celui des puces NAND Flash, entrant dans la composition des téléphones portables, de 28%, selon une étude de marché d'IC Insights.

Faire oublier le fiasco du Galaxy Note 7

Autre source de bénéfices pour Samsung : la nouvelle génération d'écrans à diode électroluminescente organique (OLED). Le groupe sud-coréen domine le marché sur ce type d'écrans souples, qui devraient équiper le futur modèle d'iPhone qu'Apple dévoilera probablement en octobre. La firme à la pomme croquée aurait commandé 70 millions exemplaires à Samsung en avril, selon CNBC. Paradoxalement, Samsung a donc tout intérêt à ce que l'iPhone 8 soit un succès.

Samsung a pourtant connu une mauvaise publicité cette année avec l'incarcération pour corruption de l'héritier du groupe et le fiasco du Galaxy Note 7, rappelé à cause de ses batteries inflammables. Le Galaxy S8, lancé en avril, devrait redorer le blason du groupe. Si aucun chiffre officiel n'ont été publié pour le moment, 5 millions d'exemplaires ce seraient écoulés dès le premier mois selon le journal coréen The Investor. Le trimestre devrait être marqué en août par le lancement du Galaxy Note 8, le dernier-né de la gamme de smartphones de Samsung.

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/07/2017 à 10:44 :
Ce qui quelque part fait plaisir, Samsung est loin d'être irréprochable mais propose quand même des produits de grande qualité à des prix raisonnables même si quand même un peu cher mais Apple c'est devenu un produit financier, une référence que l'on achète comme le crocodile sur la chemisette en sommes.

Qu'une marque soit assez connue pour vendre d'abord sur son image tant mieux àa veut dire que son bureau marketing est solide maintenant c'est pas comme ça que l'on incite à l'innovation, au contraire ces marques rentières se reposent sur leurs lauriers n'étant devenues plus que des rentiers. L'hémiplégie financière les ronge.
a écrit le 08/07/2017 à 8:22 :
plus de moyens de production bien sûr...
a écrit le 08/07/2017 à 8:22 :
Je rappelle à notre journaliste économique que la rentabilité se calcule en fonction des moyens de production mise en œuvres. Or samsung produisant 2 à 3 fois plus de smartphones utilise beaucoup moins de moyens de production : le rapport bénéfices par unité de capital est donc plus faible que pour apple même si en absolu son résultat est supérieur.
Réponse de le 09/07/2017 à 8:30 :
Il me semble que vous faites erreur ...
La rentabilité est lié au bénéfice pas au moyen de production ...

Vos moyens de production peuvent déterminer un chiffre d'affaire mais certainement pas une rentabilité ...

Exemple : si 2 entreprises produisent un produit similaire au même prix ; l'un en produit 4 fois plus mais fait une marge de 2,5% par produit vendu l'autre vend avec une marge de 20% ( cause marketing ) ... Je suis désolé de vous dire que celui qui vend le moins sera plus rentable que l'autre CQFD!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :