Smartphones : Huawei croque la marque à la pomme

Au premier trimestre, selon le cabinet Gartner, le géant chinois a écoulé plus de 58 millions de smartphones dans le monde. C’est 14 millions d’unités de plus qu’Apple. Huawei est dorénavant bien installé à la deuxième place des plus gros vendeurs de terminaux du globe, derrière Samsung. Toutefois, les attaques américaines à son encontre pourraient changer la donne.
Pierre Manière

3 mn

Une jeune femme pianote sur son téléphone devant une publicité pour le P30, le dernier smartphone de Huawei, à Singapour.
Une jeune femme pianote sur son téléphone devant une publicité pour le P30, le dernier smartphone de Huawei, à Singapour. (Crédits : Reuters)

Ces dernières années, Huawei a connu une croissance impressionnante dans les smartphones. D'après une étude du cabinet Gartner, le géant chinois est désormais bien installé dans son fauteuil de second vendeur mondial de terminaux, derrière le mastodonte Samsung. Au premier trimestre, Huawei a écoulé 58 millions de smartphones, contre 71 millions pour son rival sud-coréen. Surtout, le groupe de Shenzhen est maintenant largement devant Apple, qui affiche 14 millions de terminaux vendus de moins au compteur.

--

Ventes de smartphones

--

Désormais, Huawei dispose d'une part de marché dans les smartphones de 15,7%, soit 5 points de plus qu'il y a un an à la même période ! En parallèle, la marque à la pomme a vu sa part de marché passer de 14,1% à moins de 12%. C'est donc bien la fin du tandem Samsung-Apple, qui a si longtemps régné sur le monde des smartphones. Les ventes de Huawei ont augmenté dans toutes les régions, constate Anshul Gupta, analyste chez Gartner.

« Huawei a été particulièrement performant dans deux de ses plus gros marchés, l'Europe et la Chine, où ses ventes de smartphones ont respectivement progressé de 69% et 33% », précise-t-il.

Reste que la folle croissance de Huawei pourrait bientôt s'arrêter. Donald Trump a signé un décret visant notamment à interdire le groupe chinois de s'approvisionner en technologies américaines. Dans la foulée, Google a coupé les ponts avec Huawei en le privant de son précieux logiciel d'exploitation Android, lequel est particulièrement prisé en Europe. Les fabricants américains de semi-conducteurs, à l'instar de Qualcomm, ont arrêté leurs livraisons. Et le britannique ARM, qui conçoit des puces pour tous les cadors mondiaux des smartphones, serait aussi en passe de cesser toute collaboration avec le champion chinois.

Lire aussi : Chassé des Etats-Unis, Huawei caresse la France dans le sens du poil

Dans ce contexte, Gartner n'y va pas par quatre chemins :

« L'indisponibilité des applications et des services de Google sur les smartphones de Huawei, si elle est mise en œuvre, bouleversera son activité internationale, qui représente près de la moitié de son activité téléphonique mondiale, affirme Anshul Gupta. En particulier, cela suscite l'appréhension des consommateurs, ce qui limite la croissance de Huawei à court terme. »

De manière générale, le marché des smartphones continue de décliner. Au premier trimestre, il s'en est vendu 373 millions dans le monde. Soit environ 10 millions de moins par rapport à la même période l'an passé. Les raisons sont connues : dans les pays développés, les consommateurs sont déjà largement équipés. Et le marché chinois, qui a longtemps porté le secteur, devient aussi de plus en plus mature.

Lire aussi : Course à la 5G : les déboires de Huawei changent la donne

Pierre Manière

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 02/06/2019 à 16:07
Signaler
A quoi sert un smartphone ? Aucune sécurité , tout est piratable Apple : usa Huwei : chine Il y a une alternative ? Les clapets sans internet me manque ... le minimalisme...

à écrit le 28/05/2019 à 18:10
Signaler
Pourquoi croyez-vous que Trump veut se débarrasser de Huawei... Les marques chinoises proposent des téléphones tout aussi performants sinon plus que ceux de la Pomme pour un tarif beaucoup plus compétitif. Et n'oublions pas que Apple fait fabriquer s...

le 28/05/2019 à 19:57
Signaler
et donc ?

le 29/05/2019 à 7:59
Signaler
Et donc, il faut être naïf pour croire le discours disant que les sanctions contre Huawei sont liées à de l'espionnage. C'est une guerre économique. Rien d'autre. Mais les américains la gagneront ils ainsi ?

à écrit le 28/05/2019 à 16:29
Signaler
C fini huawei. Bye bye, plus d’android pour les nouveaux et plus de mise à jour pour les anciens. Donc à la poubelle dans 6 mois....l

le 28/05/2019 à 23:55
Signaler
Vous pensez vraiment que la situation va durer ? ZTE avait subit (pour des raisons avérées et non inventées comme dans le cas de Huawei) une interdiction d'accès aux technos US pour à peine plus d'un mois... Android est open source, Huawei y aura don...

le 29/05/2019 à 5:23
Signaler
Vous avez une image tres restrictive de l'imagination des chinois. En fait vous pensez en occidental. L'opposee de ce qui se pratique en Asie. Vous etes deja en phase de mort industrielle imminente, surtout la France, Ouvrez les yeux.

à écrit le 28/05/2019 à 14:21
Signaler
voir l'article de CNBC sur les consommateurs qui sont moins enclins à renouveler leur smartphone (The hot trend in smartphones ? Not buying a new one, CNBC, 27/05/2019). d'après cet article, le marché mondial a baissé de 6,6% au 1er trimestre 2019, a...

à écrit le 28/05/2019 à 12:54
Signaler
Ben je préfère vendre 10 millions de téléphones avec 600 euros de marge que 100 millions avec 6 euros de marge. Je gagne plus tout en polluant moins.

le 28/05/2019 à 20:04
Signaler
D'ou sortez vous ce niveau de marge ? je dirai plutôt 2 a 300€ , ce qui n'est déjà pas mal .

le 29/05/2019 à 9:10
Signaler
Du monde diplomatique sur un article sur Foxconn dans lequel est écrit que les i phones sortent d'usine à 200 dollars pour être vendus 800 mais comme je n'ai pas le droit de citer des liens du diplo faut que vous fassiez avec hein...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.