Fibre dans les campagnes : Bouygues Telecom arrive dans le Grand-Est

 |   |  410  mots
Depuis un peu plus d’un an, Bouygues Telecom multiplie les accords avec les opérateurs d’infrastructures qui bâtissent des réseaux Internet à très haut débit dans les campagnes.
Depuis un peu plus d’un an, Bouygues Telecom multiplie les accords avec les opérateurs d’infrastructures qui bâtissent des réseaux Internet à très haut débit dans les campagnes. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
L’opérateur de Martin Bouygues a annoncé ce jeudi qu’il commercialisera ses offres très haut débit dans plusieurs villes alsaciennes au mois de décembre.

Dans l'Internet fixe dans les campagnes, Bouygues Telecom continue son offensive. Ce jeudi, l'opérateur de Martin Bouygues a annoncé dans un communiqué qu'il proposera, le mois prochain, son offre fibre à très haut débit aux foyers de plusieurs villes alsaciennes. Dans le Bas-Rhin, on trouve deux villes : Bernardswiller et Meistratzheim. Et dans le Haut-Rhin, les villes de Eguisheim, Gundolsheim, Husseren-les-Châteaux, Munwiller, Rustenhart et Voegtlinshoffen.

« Les habitants de ces communes pourront donc très prochainement bénéficier de l'offre Fibre de Bouygues Telecom, qui propose jusqu'à 1Gb/s en débit descendant et 250Mb/s en débit ascendant, affirme Bouygues Telecom. Entièrement composée de fibre optique jusqu'au logement, elle permet à tous les membres d'une même famille de profiter de tous les usages d'Internet avec un débit optimal et stable. »

Côté prix, cette offre sera commercialisée 14,99 euros par mois la première année, et 27,99 euros les années suivantes. Des tarifs auxquels il faut ajouter 3 euros par mois pour la location de la box.

209.000 clients fibre

Ces villes appartiennent au réseau d'initiative publique (RIP) Rosace, de l'opérateur d'infrastructures Altitude. En mars dernier, Bouygues Telecom a passé un accord avec cet acteur de la fibre dans les zones les moins denses de l'Hexagone. A terme, l'opérateur de Martin Bouygues ambitionne d'être présent sur les 380.000 prises en cours de déploiement sur Rosace.

Depuis un peu plus d'un an, Bouygues Telecom multiplie les accords avec les opérateurs d'infrastructures qui bâtissent des réseaux Internet à très haut débit dans les campagnes. Le mois dernier, il en a notamment signé un avec le groupe de télécoms TDF, qui a décroché des RIP dans le Val d'Oise et dans les Yvelines, pour un total de 200.000 prises.

Ce jeudi, lors de la présentation de ses résultats trimestriels, Bouygues Telecom a constaté une accélération de sa conquête d'abonnés à l'Internet fixe à très haut débit. « Le troisième trimestre 2017 est le meilleur trimestre en termes de recrutement FTTH (fibre optique jusqu'au domicile) depuis le lancement des offres fibre, avec 38.000 nouveaux clients », a affirmé Philippe Marien, directeur général délégué du groupe Bouygues, selon l'AFP. Le nombre de clients rattachés au très haut débit était ainsi de 594.000 à fins septembre, dont 209.000 pour la fibre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2017 à 8:08 :
Il pourrait faire un détour par l'Auvergne ou dans certains coins il faut prendre sa voiture pour trouver le réseau Bouygues !!!
a écrit le 17/11/2017 à 23:00 :
Possédant une ligne téléphonique pro soit disan 4G ...avec + de 10000 collaborateur et pas capable d'émettre de la 4G comme il se doit à Strasbourg.Bientot la fin du contrat pour bouygue tanpis ils l'aurons cherché
a écrit le 17/11/2017 à 5:34 :
.... trés bien par contre en Auvergne , dans mon secteur je suis obligé de prendre la voiture pour trouver le réseau !!!
Cherchez l'erreur et l'equité !
a écrit le 16/11/2017 à 20:28 :
Quand tout le monde aura la fibre, les paires cuivre vont être déconnectées et mise au recyclage métaux (sauf qu'il faudrait les retirer, trop de boulot) ? Une rente de moins pour Orange via le dégroupage (€€€). Pour ça qu'il faut beaucoup de fibres Orange pour les louer ou les rentabiliser directement.
Sinon les gens ayant peu besoin de vitesse ne voudront pas payer plus cher pour aller plus vite pour rien. Il faudra leur dire qu'il n'y aura pas de choix.
Ici y a un sac de nœuds avec l'entreprise qui devait l'installer pour Orange, la marmotte va devoir s'en occuper. :-)
Quand le débit est élevé on passe moins de temps devant son ordinateur, trois quatre secondes par jour... :-)
a écrit le 16/11/2017 à 19:29 :
Attention, running gag.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :