Forte progression des logiciels antipub sur smartphone

 |   |  219  mots
La proportion d'utilisateurs de bloqueurs est beaucoup plus élevée dans les pays émergents que dans les pays les plus développés.
La proportion d'utilisateurs de bloqueurs est beaucoup plus élevée dans les pays émergents que dans les pays les plus développés. (Crédits : © Mike Segar / Reuters)
D’après une étude, 22% des utilisateurs de terminaux intelligents utilisent un « ad blocker ».

La publicité sur smartphone en agace visiblement plus d'un ! 22% des utilisateurs de smartphone ont recours à un logiciel qui bloque la publicité (ou « ad blocker ») selon une étude publiée mardi. Ce chiffre s'affiche en forte augmentation, de 90% sur un an. Ils sont aujourd'hui 419 millions de possesseurs de smartphones à recourir à un logiciel antipub, selon l'étude de la société PageFair, spécialisée dans l'analyse de données et les méthodes de contournement des bloqueurs de publicité.

Selon cette étude, réalisée en partenariat avec le cabinet Priori Data, la proportion d'utilisateurs de bloqueurs est beaucoup plus élevée dans les pays émergents que dans les pays les plus développés.

Des navigateurs Internet antipub

Dans la région Asie-Pacifique, 36% des détenteurs de smartphones y ont recours. Selon des chiffres plus récents, datés de mars 2016, 93% des possesseurs de smartphones qui utilisaient un navigateur internet permettant de bloquer la publicité étaient situés dans la région Asie-Pacifique. Cette proportion est bien supérieure au poids de la région dans la population des utilisateurs de smartphones, soit 55%.

Outre les navigateurs internet, le blocage peut se faire par le biais d'une application téléchargée sur le téléphone ou par l'intermédiaire de l'opérateur, pour quelques-uns d'entre eux.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/06/2016 à 8:32 :
Les publicitaires ne sont d'abord pas intelligents du tout (on s'en serait douté), laisser le développeur créer une pub en flash, ça facilite grandement le boulot d'ad-block.
De plus les contenus flash pour de tout petits résultats consomment une énergie considérable demandent de la mémoire ram et l'appareil (smarphone pc) se retrouve vite saturé.
Le bloqueur est une question de survie informatique.
Une politique de petits cadeaux genre un niveau offert pour un jeu, un accessoire virtuel ou il suffit de regarder une petite vidéo facultative est diablement efficace.
On a ça sur railnation version pc, ce n'est pas encore au point mais ça vient, pubs Carrefour entre autres.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :