Prix EDF Pulse 2015 : les startups de la Green Tech à l’honneur

 |   |  539  mots
Alors que la révolution numérique et la transition énergétique s'imposent comme les enjeux majeurs du début du XXIè siècle, de plus en plus de startups de la French Tech, l'écosystème d'innovation made in France, se spécialisent dans les technologies vertes, les fameuses green tech.
Alors que la révolution numérique et la transition énergétique s'imposent comme les enjeux majeurs du début du XXIè siècle, de plus en plus de startups de la French Tech, l'écosystème d'innovation made in France, se spécialisent dans les technologies vertes, les fameuses "green tech". (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
Les startups Damae, Voss et Energiestro, vainqueurs du Prix EDF Pulse pour l’innovation 2015, espèrent concilier développement durable et réussite économique. Revue de détail.

Ils étaient 200 sur la ligne de départ, seulement 3 à l'arrivée. Au terme de huit mois de compétition, les startups Damae, Voss et Energiestro repartent avec le Prix EDF Pulse pour l'innovation 2015, dont l'objectif était d'inventer de nouveaux services pour "exploiter le formidable potentiel de l'électricité et contribuer au progrès de la société", selon le fournisseur français d'électricité.

Alors que la révolution numérique et la transition énergétique s'imposent comme les enjeux majeurs du début du XXIè siècle, de plus en plus de startups de la French Tech, l'écosystème d'innovation made in France, se spécialisent dans les technologies vertes, les fameuses "green tech".

"Le numérique est un outil particulièrement puissant pour contribuer à créer de nouveaux modèles de croissance verte respectueuse de l'environnement, et pour faciliter leur appropriation par tous" a déclaré Axelle Lemaire, la secrétaire d'Etat en charge du numérique, lors de la remise des prix.

Damae, une autre façon de diagnostiquer le cancer de la peau

Dans la catégorie Santé, le système conçu par la startup Damae Medical pourrait bien révolutionner la détection des cancers de la peau. Il s'agit d'un dispositif  d'imagerie médicale permettant aux dermatologues d'évaluer de manière précoce et précise la malignité d'une tumeur par simple contact avec la surface de la peau.

L'avantage par rapport à une biopsie classique : ce dispositif évite les cicatrices sur la peau liées au prélèvement de cellules sur le patient, qui sont aujourd'hui quasiment systématiques lorsqu'il s'agit de diagnostiquer le mélanome malin.

Enerbee, l'énergie sans faux mouvement

Et si chaque mouvement, même minime, fournissait de l'énergie ? Développé par la société iséroise EnerBee, le microgénérateur du même nom permet de se passer des piles et batteries nécessaires pour faire fonctionner nos montres, télécommandes et les objets connectés.

Concrètement, Enerbee propose des générateurs miniatures d'électricité aussi petits qu'une pile-bouton. Si l'idée n'est pas révolutionnaire, la totale autonomie de ces récupérateurs d'énergie constitue une innovation importante. Grâce à l'association du magnétisme et de la piezoélectricité, ils sont capables de générer de l'énergie électrique à partir de mouvements, lents ou rapides, d'une amplitude allant de quelques millimètres à 1cm, et même au travers des cloisons.

Voss, pour stocker l'énergie renouvelable

"L'un des freins à l'utilisation massive de énergies renouvelables est leur intermittence. Et les solutions actuelles de stockage par batteries, coûtent parfois plus cher que la production de l'énergie elle-même en raison de leur faible durée de vie", expliquent les jeunes entrepreneurs de la startup Energiestro.

Pour remédier à ce problème, les entrepreneurs ont imaginé une solution de stockage de l'énergie par volant en béton. L'idée est d'utiliser un volant d'inertie en béton (peu coûteux, donc), pour stocker l'énergie solaire sous la forme d'énergie cinétique. Une façon de compenser l'intermittence, mais aussi de réduire très largement le coût du stockage de l'énergie solaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :