Hewlett-Packard moins optimiste pour 2011

 |   |  312  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Leader mondial du secteur des technologies en termes de chiffre d'affaires, Hewlett- Packard a abaissé sa prévision de chiffre d'affaires sur l'année 2011 en raison d'une demande en berne pour ses ordinateurs personnels. Du coup, son titre a chuté en après-Bourse.

Hewlett-Packard a publié un bénéfice net de 2,6 milliards de dollars, soit 1,17 dollar par action, au titre du trimestre achevé le 31 janvier, le premier de son exercice fiscal.

Leader mondial du secteur des technologies en termes de chiffre d'affaires a accusé une baisse de ses ventes d'équipements informatiques pour particuliers, qui englobent les PC mais aussi les tablettes. Ces dernières ont reculé de 1% avec une croissance stagnante en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Le chiffre d'affaires de la branche de services a en outre chuté de 2%.

Ce mauvais résultat a éclipsé le chiffre supérieur aux attentes du bénéfice du premier trimestre, qui doit beaucoup aux mesures de limitation des coûts et au recul du prix des composants. Ce résultat est en hausse par rapport à l'année précédente. Au premier trimestre du dernier exercice, le bénéfice était ressorti à 2,5 milliards de dollars, ou 1,10 dollar par titre. Hors exceptionnel, le bpa s'établit à 1,36 dollar, alors que le consensus des analystes interrogés prévoyait 1,29 dollar.

"Ils ont fait du bon travail concernant le résultat net, mais ils sont un peu légers en ce qui concerne le chiffre d'affaires. Les services et les logiciels sont un peu plus faibles que prévu", a commenté Brian Marshall, analyste chez Gleacher & Co.

Le chiffre d'affaires a en effet déçu. Alors que Wall Street prévoyait 32,96 milliards de dollars, HP a annoncé 32,3 milliards.

Le groupe a relevé sa prévision de bénéfice non GAAP pour 2011, la plaçant dans une fourchette allant de 5,20 à 5,28 dollars par action. Il prévoit cependant désormais un chiffre d'affaires 2011 entre 130 milliards 131,5 milliards de dollars, contre 132 milliards à 133,5 milliards de dollars auparavant.

Le titre a clôturé mardi en baisse de 0,9% à 48,23 dollars mais accentué ses pertes en après-Bourse à plus de 8% aux alentours de 44,50 dollars.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :